Accueil » BRICOLAGE » Comment ajouter du sel à une piscine ?

Comment ajouter du sel à une piscine ?

Avoir une piscine constitue certes un avantage, mais cela comporte un certain nombre de règles à respecter pour garder une eau propre où il est possible de se baigner sans risquer d’attraper des maladies ou de dégrader sa peau en raison d’un mauvais contrôle par exemple. Dans ce cadre, plusieurs méthodes sont accessibles dont le modèle d’électrolyse au sel qui prévoit moins de contraintes d’utilisation que les moyens traditionnels. Nous allons voir ici comment garder son électrolyse fonctionnelle, de quelle manière se la procurer et quelles sont ses modalités de mise en place.

Pourquoi opter pour un système d’électrolyse au sel dans une piscine ?

Faisant partie des procédés de traitement de piscines les moins utilisés, l’électrolyse au sel reste pourtant bien plus écologique et économique que la plupart des autres systèmes. Ajoutons à cela qu’elle peut être compatible avec pratiquement tous les modèles de piscines sans compter qu’elle applique un chlore naturel inodore et qui n’a pas d’effets négatifs sur la peau ou les maillots comme peut le faire le chlore chimique. Le fonctionnement de l’électrolyse au sel se base sur une électrode, généralement faite en titane, qui se trouve être polarisée au préalable par un courant à basse tension que l’on va placer au niveau de la sortie du filtre.

Une fois en contact avec l’eau, l’électrolyse décompose le sel placé dans la piscine pour ne laisser que du chlore et de la soude caustique. C’est notamment grâce à cette opération qu’il est possible de désinfecter le bassin et d’éviter les mauvaises odeurs ou le temps de neutralisation.

Composants de l’électrolyse au sel

Afin de couvrir toutes ces prérogatives comme la production de suffisamment de chlore naturel ou la désinfection de l’eau, l’électrolyse doit comprendre plusieurs éléments essentiels tels que :

  • Les électrodes ;
  • Le corps de cellule ;
  • Le coffret électrique.

Habituellement en forme de plaques, les électrodes sont recouvertes d’iridium ou de ruthénium et sont directement contrôlées par le corps de cellule qui est lui installé dans le circuit de filtration. Le coffret électrique, quant à lui, est le point de contrôle qui permet de modifier et de diffuser le chlore au sein du bassin d’eau à travers une sorte d’alarme.

Préférence pour le chlore

En utilisant une électrolyse au sel, ce dernier, qui aura été ajouté à l’eau du bassin, sera après coup transformé en chlore naturel. Aussi efficace que le chlore chimique que l’on peut retrouver en magasin spécialisé, le chlore produit par l’électrolyseur effectue un travail désinfectant, antifongique et dispose de plus d’un pouvoir oxydant. Au vu de la pureté du chlore émis dans ce type de configuration, son procédé de traitement de l’eau de piscine est particulièrement efficace. Précisons qu’au contact des rayons du soleil, le chlore produit se recombine avec la soude pour se recomposer en sel.

Comment savoir combien de sel ajouter pour traiter une piscine ?

Après l’installation de l’électrolyse, il vous faudra verser une quantité spécifique de sel dans l’eau de la piscine afin d’avoir une dose suffisante pour traiter le bassin, mais pas trop élevée ce qui pourrait irriter la peau. Étant donné qu’il existe plusieurs types d’électrolyses au sel sur le marché, le plus indiqué serait de se reporter directement à la notice du produit.

Selon le modèle, il vous sera donc indiqué de mettre en moyenne entre 3 et 7 grammes de sel par litre d’eau présent dans le bassin. Après avoir placé la dose indiquée, il faudra vérifier plusieurs fois par an si le taux de sel n’a pas été modifié entre temps. Notez que les désagréments de l’eau de mer ne peuvent pas se rapporter à cette eau de piscine étant donné que sa teneur en sel est 10 fois plus basse.

Entretien et contrôle pour un traitement de l’eau de piscine au sel

Pour ne pas influer sur le niveau de sel ou la production de chlore naturel dans une eau de piscine gérée par une électrolyse au sel, il est conseillé de nettoyer de façon régulière les électrodes. Pour ce faire, il vous faudra d’abord démonter les électrodes et enlever les éventuels dépôts de calcaire qui pourraient s’y trouver. Bien qu’il existe des électrodes autonettoyantes, celles-ci risquent malgré tout de s’oxyder et donc de se détériorer avec le temps.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire