Comment suivre le cours des matières premières ?

Rate this post

Un marché des matières premières coté en bourse est un marché qui regroupe plusieurs compartiments de secteurs où se font des échanges de ressources naturelles et essentielles à la vie du quotidien. Ainsi, parmi ces divers marchés, on y compte le marché des matières premières agricoles, ou encore des minières qui sont fortement cotées en bourse.

Ainsi, vous souhaiteriez investir dans un secteur d’activité coté en bourse, mais vous ne savez pas comment suivre le cours du marché. Nous verrons donc, tout au long de cet article, toutes les notions importante qu’englobe cette thématique.

Qu’est-ce qu’un marché des matières premières ?

Il existe plusieurs catégories permettant d’identifier les produits finis ou semi-fini, tels que les produits dits :

  • agricoles : soja, lait, blé, maïs, sucre, café, etc.. ;
  • métaux : or, argent, bronze, etc.. ;
  • énergies : pétrole, gaz, etc..

Ces derniers sont avant chaque exploitation industrielle, tous ultérieurement issus d‘une production naturelle. Cette dernière les regroupe tous sous une seule et même appellation qui n’est autre que “les matières premières”. Comme vous l’aurez compris, les matières premières représentent une grande source d’investissement d’où leur cotation en bourse sur les marchés dits financiers.

Il est à noter que le marché des matières premières n’est pas à l’heure actuelle réglementé, ce qui permet aux divers investisseurs de pouvoir négocier les achats et/ou ventes directement grâce à ce qu’on appelle plus communément des contrats spécifiques.

Investir en bourse sur ce type de marché peut à la fois rapporter gros ou au contraire être risqué, étant donné que ce type de cotation est dit “volatil”. En effet, durant les années 2000, le marché des matières premières a connu un grand boom, et donc une hausse de la valeur d’investissement catégorisée comme étant un “super-cycle”. Cependant, les investisseurs ont vite déchanté, puisque les spéculations n’ont fait qu’augmenter par la suite.

La négociation de la marchandise

En ce qui concerne la possibilité de négocier une marchandise, la matière première doit obligatoirement être interchangeable avec une autre de même qualité et/ou valeur, ainsi :

  • les matières dites “hard” représentent les ressources énergétiques et des métaux précieux ;
  • les matières dites “soft” représentent les ressources agricoles.

Comment fonctionne le marché des matières premières ?

Le principe est simple, puisque le principe du trading des matières premières réside dans le fait de procéder à des achats et/ou des ventes de ces dernières sur un marché au comptant à travers lequel toutes actions, qui elles, sont réglementées.

Il est tout à fait possible pour un producteur de vendre sa production avant même que cette dernière ne soit récoltée. Ainsi, ce type de procédure offre la possibilité au producteur de pouvoir prendre connaissance préalablement des prix de vente, et ce, peu importe l’évolution des facteurs d’influence du marché. Il est important de notifier que le marché des matières premières est totalement dématérialisé, tel que celui de :

  • New York Mercantile Exchange : en charge des produits comme le café, le cacao, le sucre, le coton, etc. ;
  • London Bullion Exchange : en charge des matières premières comme l’or, l’argent et le nickel ;
  • Chicago Board of Trade : en charge des ressources premières telles que le blé, l’avoine, le soja, le riz, etc.

Qu’est-ce que l’investissement sur le marché des matières premières ?

Investir dans certains domaines de la bourse, comme le marché des matières premières est généralement réservé à un profil d’investisseurs bien spécifique. En effet, il est plus courant d’y trouver des financiers d’expérience en aptitude à gérer des cas de figure volatils tel que ce secteur d’activité. Ainsi, ces derniers effectuent leurs diverses transactions à travers divers supports spécialement dédiés, tels que notamment :

  • des tracker : ces derniers sont des commodités de transaction ;
  • des OPCVM spécialisés ;
  • des produits dérivés : permettant d’investir sur de sous-jacent tout en limitant les risques sur la prime d’investissement.

De plus, parmi les profils d’investisseurs que l’on retrouve sur le marché des matières premières, on y retrouve principalement :

  • des Hedgers : ces derniers se chargent d’acheter et/ou de vendre les matières premières dans le but de pouvoir compenser leurs risques d’investissement ;
  • des producteurs : ces derniers établissements des contrats à termes sur une bas de production dans l’optique de se protéger contre les potentielles futures fluctuations des cours du change ;
  • des spéculateurs : ces derniers sont en charge de miser et influer sur le levier du cours en ce qui concerne les produits dérivés.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire