Accueil » AUTO-MOTO » Qu’est-ce qu’une prime de reprise de voiture d’occasion ?

Qu’est-ce qu’une prime de reprise de voiture d’occasion ?

Lors de la vente de voitures, la procédure de reprise est la méthode la plus pratique. Elle permet une vente simple et rapide, et surtout, elle est sans intermédiaire.

La présence d’un vaste réseau n’est pas nécessaire pour ce type de vente. Toutefois, le coût de vente du véhicule est généralement inférieur à sa valeur marchande. Il n’est pas recommandé de comparer pour éviter les désillusions.

Par ailleurs, le véhicule à vendre doit être examiné minutieusement par une équipe d’experts en automobile. L’état du moteur, le kilométrage, les spécifications techniques…

Chaque aspect est passé au crible. Ce coût relativement faible est compensé par une prime pour les voitures proposées par les experts.

Les concessionnaires automobiles peuvent offrir, en plus de l’achat ou de la reprise standard d’une voiture ou d’un véhicule, une prime pour reprise.

Par exemple, le concessionnaire d’une voiture peut offrir ce qui suit : Reprise Argus + 1000 euros.

Une prime de reprise entre 1 000 et quatre euros

La prime de reprise peut varier entre 1 000 et 4 000 euros, mais occasionnellement, elle peut atteindre le montant de 5 000 euros*.

De nombreux concessionnaires automobiles proposent ce service. En effet, proposer ce prix encourage les clients à échanger leurs voitures d’occasion. Ainsi, les rues sont moins encombrées. La reprise de voiture est un aspect du recyclage des véhicules.

Le bonus automobile peut également vous aider à faire des économies si vous choisissez d’acheter un véhicule directement après avoir vendu la voiture.

Comment profiter du bonus automobile pour améliorer votre voiture ?

Pour obtenir une prime pour changer de véhicule, vous pouvez choisir la reprise de votre véhicule par un professionnel de l’automobile. Ce service est assuré par des garages, des concessionnaires ou des agents.

Il est également important de se rappeler que l’État offre différentes incitations. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’elles font partie des primes du concessionnaire ou de la reprise sans prime.

Aide gouvernementale : que sont les incitations gouvernementales ?

Le gouvernement peut accorder des primes pour remplacer le moteur diesel par un véhicule neuf. Le montant de ces primes peut différer d’une année à l’autre. Vous devez donc vérifier votre éligibilité à recevoir des incitations gouvernementales. Cependant, il est essentiel de savoir que le carburant utilisé dans le véhicule que vous cherchez à éliminer peut être un facteur pour recevoir la prime.

L’avantage écologique

Pour encourager l’achat de véhicules peu polluants, le gouvernement fédéral a introduit le bonus écologique. Il s’agit d’une incitation non imposable visant à encourager l’achat de véhicules écologiques. Quel est le mécanisme qui le sous-tend ?

C’est aussi simple que cela : il s’agit d’une incitation offerte dans le cadre de l’achat d’une voiture qui encourage l’acheteur à acheter un nouveau véhicule qui dégage peu de CO2.

Il s’agit de véhicules hybrides ou de véhicules équipés d’un moteur entièrement électrique. Le second type de véhicule est équipé de nombreuses batteries qui fonctionnent à l’électricité. En l’absence d’essence, le taux d’émission de CO2 des véhicules électriques est nul.

La voiture électrique est un moyen de conduire de manière responsable, ce qui est encouragé par le gouvernement fédéral.

Le montant du bonus est fonction du coût et du type de véhicule. Concrètement, le bonus écologique sera soustrait du coût du véhicule par un expert automobile. Il peut également être remboursé suite à l’achat d’une voiture neuve si vous en faites la demande.

Pour connaître la valeur du bonus applicable à votre véhicule, prenez en compte la date de la facture. S’il s’agit d’un véhicule en leasing, vous devez tenir compte de la date du premier versement du loyer.

La prime à la transformation ou à la mise au rebut

Si vous décidez de vous débarrasser d’un vieux véhicule à essence ou diesel, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d’une prime à la conversion (ou prime à la casse) lors de la location ou de l’achat d’une voiture écologique.

Qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion, le montant de la prime à la conversion est généralement de 2 500 euros. Toutefois, il peut aller jusqu’à 5 000 euros si votre revenu fiscal est inférieur ou équivalent à 13 489 euros.

L’avantage est qu’elle peut être ajoutée à votre bonus écologique.

Il est crucial de savoir que le montant de la prime à la conversion est doublé dans les foyers les plus modestes, c’est-à-dire ceux qui ont un revenu fiscal de référence inférieur à 6 300 euros.

Il en est de même pour les familles aux revenus modestes et dites « lourdes » dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou équivalent à 13 489 euros. Sont concernés ceux dont la distance entre leur domicile et leur lieu de travail est supérieure à 30 km.

Cette aide est également destinée à ceux qui parcourent plus de 12 000 km par an pour leur travail. Il s’agit par exemple de ceux qui habitent en banlieue ou de ceux qui utilisent leur propre véhicule pour effectuer des livraisons.

Il est essentiel de mentionner que la prime à la casse est différente selon le modèle de voiture (berline ou véhicule utilitaire, véhicule tout-terrain, etc.). …). Veillez à demander le maximum d’informations avant de commencer.

En outre, en échange de la mise au rebut d’une vieille voiture, même si le véhicule est jugé Crit’air 3, il est possible d’acheter un véhicule électrique dont le prix peut atteindre 60 000 euros. Le montant est limité à 50 000 euros pour un véhicule avec la vignette Crit’Air 1.

Comment tirer le meilleur parti du programme de mise à la casse ?

Pour bénéficier de la prime à la casse, vous devez être en mesure de prouver que votre ancienne voiture est aussi polluante et détruite. La voiture doit avoir été possédée pendant plus d’un an avant d’être remplacée par un modèle écologique (électrique, hybride rechargeable ou thermique). Vous devez être âgé d’au moins 18 ans et habiter en France. Toutefois, les conditions requises pour bénéficier de la prime peuvent différer selon que vous êtes exonéré d’impôt ou non.

Prime à la casse : quel véhicule ?

Pour pouvoir bénéficier de la prime à la casse, votre véhicule doit être une voiture ou un camion léger dont le poids ne dépasse pas 3,5 tonnes. Les véhicules éligibles sont donc les suivants :

  • Véhicule diesel immatriculé avant 2011
  • Véhicule dont l’immatriculation de l’essence est antérieure à. Petite note : si vous cherchez à récupérer votre voiture, il est normal de se renseigner sur l’endroit où sont stockées les voitures restituées par les garages.

Il faut savoir que les véhicules les plus anciens et les plus endommagés sont soit détruits, soit vendus à des professionnels. Il s’agit d’une forme d’assurance dans laquelle ils ne seront pas revendus sur les routes.

Dans le cas des véhicules plus récents et en bon état, ils peuvent être vendus à des particuliers !

Certains sont également transformés en pièces détachées. Par exemple, la porte d’un de ces véhicules peut être utilisée pour remplacer les portes d’une voiture encore en service.

Quelle solution choisir ?

On vient de le voir, il existe de nombreux avantages à vendre sa voiture d’occasion. Seul hic, vers qui se tourner ? En effet, si de nouvelles solutions ont vu le jour ces dernières années, il est souvent délicat de trouver la bonne alternative pour son automobile. A moins d’appliquer les bonnes méthodes.

  • Privilégier les sites de confiance
  • vérifier les avis des anciens vendeurs
  • Opter pour pour l’estimation en ligne
  • Sécurité et fiabilité

Si les sites de confiance représentent actuellement la meilleure option du marché, c’est parce que le processus de vente est optimal. En se penchant sur les mode de fonctionnement, on s’aperçoit que la formule est bien rodée. De la phase d’estimation du véhicule à l’expertise en passant par le prix final, rien est oublié. Si l’estimation en ligne est un vrai plus, c’est parce que le gain de temps est évident. Pour l’aspect sécurité, tous les ingrédients sont réunis. Du contrôle des documents administratifs à l’historique d’entretien aux photos complémentaires, il ne manque rien. Un gage de sécurité qui permet de prendre la meilleure alternative en toute sérénité.

Des avantages supplémentaires

Si vous décidez de passer par un concessionnaire en ligne, il est possible de convertir le prix de vente en bons d’achat. Que cela soit pour du matériel ou un autre véhicule d’occasion disponible, il y en a pour tous les gouts. Enfin, la dernière solution qui séduit les vendeurs c’est la Location Longue Durée. Plus connue sous l’acronyme LLD, cette pratique est aussi valable si vous désirez vendre votre véhicule d’occasion. Cela vous permettra de régler les premières mensualités de votre LLD. Quand on vous dit qu’il vaut mieux s’entourer de professionnels pour optimiser la reprise de votre voiture d’occasion, les indicateurs du marché renforcent cette tendance. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour vendre au meilleur prix votre voiture d’occasion…

Laisser un commentaire