Accueil » AUTO-MOTO » Comment limiter la perte de valeur de sa voiture ?

Comment limiter la perte de valeur de sa voiture ?

Une voiture neuve commence par perdre de la valeur dès lors qu’elle sort de chez le concessionnaire. Généralement, la perte de valeur dépend de la catégorie de véhicule et surtout de l’utilisation que vous en faites. Découvrez dans cet article quelques facteurs qui influencent la dépréciation de votre auto et comment limiter sa perte de valeur. 

Le rythme auquel votre véhicule perd sa valeur

Les experts automobiles affirment qu’une voiture est susceptible de perdre 10 % de sa valeur le mois après son achat et plus de 20 %, 12 mois après. Le taux de dépréciation est moins élevé les quatre années suivantes soient 10 % par année. Ainsi, votre véhicule ne pourra valoir que 40 % de son prix d’achat cinq ans après.

Les facteurs de dépréciation d’une voiture

Le kilométrage est l’un des plus grands facteurs de dépréciation de véhicule. En moyenne, les conducteurs font environ 20000 km en un an avec leur voiture. Alors, si votre kilométrage est trop élevé, votre véhicule se dépréciera plus vite. En dehors de cela, d’autres facteurs peuvent influer sur la dépréciation de votre engin :

  • l’âge du véhicule ;
  • l’historique des accidents ;
  • la personnalisation du véhicule ;
  • la consommation en carburant.

Le modèle de la voiture peut également impacter la valeur du véhicule.

Les bons gestes pour préserver la valeur du véhicule

Pour préserver la valeur d’un véhicule, il faut l’entretenir régulièrement et conserver les registres. Mettez un Tapis voiture, réparez les bosses et les coups afin d’éviter les tâches de rouille. Ensuite, il faut :

  • Cirer et laver la voiture et garder l’intérieur propre ;
  • Investir dans les pneus d’hiver pour réduire la probabilité d’accident ;
  • Bien la garer ;
  • Garder la voiture dans le garage ou la protéger.

Faire tout ceci vous permet de mieux conserver la valeur de votre voiture au cours des années.

D’autres façons de tirer le maximum du véhicule 

Un véhicule, peu importe sa catégorie ou sa carrure, est un gros investissement. Par conséquent, vous devez préserver le mieux possible sa valeur. La garder en bon état au cours des années vous permet de la revendre à un bon prix ou de l’offrir sans réaliser de grands travaux de rénovation.

L’un des moyens pour y arriver est d’ajouter un avenant pour dépréciation limitée à votre assurance auto lorsque vous achetez une voiture neuve. Mais en quoi consiste un avenant pour dépréciation limitée ? Lorsque vous perdez totalement votre véhicule, l’avenant fait en sorte que l’assureur automobile n’applique pas de dépréciation au montant du règlement.

En effet, l’assureur versera le montant que vous avez payé pour l’auto ou le coût de remplacement par une voiture similaire ou le prix courant du fabricant. L’avenant pour la dépréciation limitée est uniquement offert au propriétaire initial du véhicule. Vous devez le demander dès la location ou l’achat du véhicule. Le plus souvent, la durée de la couverture va de 24 à 60 mois après l’achat de la voiture. Elle varie selon l’assureur et vous devez payer tout de même la franchise. Contactez un professionnel pour en savoir plus.

Vous savez désormais à quoi vous en tenir pour limiter la perte de valeur de votre véhicule.

Laisser un commentaire