Accueil » IMMOBILIER » Quel pourcentage prend un notaire sur la vente d’une maison ?

Quel pourcentage prend un notaire sur la vente d’une maison ?

Les frais de notaire sont un coût qui est inclus dans le prix lors des transactions immobilières. Ils ne sont pas calculés de la même manière pour le cas de l’ancien et du neuf. En réalité, ils sont moins élevés dans le cas d’un bien immobilier neuf. Quelle est leur part pour la vente d’une maison ?

Les frais de notaire correspondent au montant de la rémunération versée au notaire. Mais c’est aussi l’ensemble des sommes que l’acheteur doit verser à l’État, notamment les droits d’enregistrement. Ainsi, le terme  » frais de notaire  » n’est pas précis à 100%. Pour mieux comprendre ce coût, vous devez le déterminer en fonction du prix auquel vous avez vendu le bien. Il est toutefois susceptible de changer en fonction du type de transaction, bien que cela soit soumis aux lois. Dans le cas où les notaires sont en cours de rémunération, ils sont payés par des émoluments qui sont inclus dans l’enveloppe globale des frais versés aux notaires.

De quoi se composent les frais de notaires ?

Les honoraires du notaire sont des frais d’acquisition qui incluent de nombreuses taxes. Ces taxes sont payées par le notaire pour l’Etat et sont appelées droits de mutation. Ces frais comprennent généralement la rémunération du notaire ainsi que différentes taxes.

L’acheteur est donc tenu de prendre en charge le paiement des frais de notaire lorsqu’il signe l’acte de vente. Mais il est important de ne pas considérer ces frais comme des frais liés aux services de l’agent immobilier. Si vous décidez de vous rétracter, n’oubliez pas que vous disposez d’un délai de 10 jours pour vous rétracter.

Les frais de notaire les plus courants se composent de :

  • la proportion de la rémunération du notaire.
  • Les émoluments du notaire, c’est-à-dire la rémunération du notaire,
  • Les taxes sur la vente sont la TVA et la garantie immobilière et les droits d’enregistrement.
  • Les débours sont les frais supplémentaires payés avant la date de paiement par le notaire à l’acheteur.

Quel pourcentage prend un notaire sur la vente d'une maison ?

Calcul des honoraires des notaires

Dans le cas de l’immobilier ancien, les frais de notaire sont collectés par le notaire au moment de la vente du bien. C’est ainsi que le notaire sera en mesure d’achever la vente de la maison. Pour une maison ancienne, le montant perçu par le notaire est estimé entre 7 et 8 % du coût de la vente. Par exemple, en cas de vente d’une maison d’une valeur de 200 000 euros, les frais de notaire s’élèveront à 14 000 à 16 000 euros au minimum.

En cas d’achat d’une nouvelle maison, ce coût est considérablement réduit. Il faut alors calculer entre 2 et 3% du montant total de la vente. Cela équivaut à 4 000, voire 6 000 euros pour une maison évaluée à 200 000 euros.

Cela s’explique par le fait que les frais de notaire sont inclus dans les frais de mutation, qu’il s’agisse d’un immeuble ancien ou neuf. Dans le cas d’un logement neuf, les droits sont plus coûteux puisqu’il s’agit uniquement de la taxe d’enregistrement du terrain. Pour un logement ancien, le montant des taxes est beaucoup plus crucial. C’est la raison pour laquelle les frais de notaire sont plus importants dans cette situation.

Le barême des frais de notaire

Le coût des services d’un notaire est calculé à partir d’une estimation qui prend en compte le coût de la vente du bien.

Ainsi, de 6500 à 6500 euros La valeur des émoluments est estimée à 3,945 %. C’est 1627% plus 150,67 euros entre 6501 et 17 000 euros. De 17 001 à 60000 euros, le montant total des frais s’élève à 1,085% plus 242,81 euros. En outre, si vous gagnez plus de 60000 euros, il est évalué à 0,814% plus 405,41 euros.

Ainsi, pour une vente immobilière d’une valeur de 200.000 euros, le total des émoluments sera égal à 628 euros plus 405,41 euros. Le salaire du notaire s’élèvera à 2033,41 euros. La participation d’un notaire étant obligatoire dans toutes les transactions immobilières, il est essentiel de savoir comment calculer ses honoraires.

Utiliser un simulateur en ligne pour le calcul des frais de notaire

Comme vous venez de le lire, de nombreux éléments entrent en ligne de compte pour le calcul des frais de notaire. Cela dépend notamment 

  • de la nature de l’achat immobilier
  • du montant d’achat
  • de la zone géographique

Il n’est donc pas évident de faire soi-même le calcul des frais de notaire. Afin d’obtenir une estimation la plus précise possible, nous vous conseillons plutôt de réaliser le calcul des frais d’acte notarié en ligne. C’est important d’avoir les chiffres les plus justes, car lors d’une demande de prêt immobilier, les organismes bancaires vous demandent la somme correspondant aux frais de notaire, en apport personnel. 

Si vous vous servez d’un simulateur en ligne, rassurez-vous, c’est accessible gratuitement. C’est également très simple à utiliser. Il vous suffit de remplir les champs demandés et de cliquer sur le bouton « Calculer ». En règle générale, il vous sera demandé si votre achat immobilier concerne un terrain, un bien neuf ou ancien. Vous devrez aussi renseigner le montant de l’achat et la zone géographique. En quelques secondes, vous aurez la réponse à votre question. 

Après avoir utilisé un simulateur en ligne, il est conseillé de pousser votre démarche un peu plus loin, si vous désirez des chiffres plus précis. C’est intéressant notamment si vous vous renseignez sur les différents frais au début de votre projet immobilier. D’ailleurs, vous pouvez aussi utiliser d’autres simulateurs, toujours pour le même projet. Par exemple, vous avez le simulateur de crédit immobilier ou encore le simulateur pour connaitre le montant de l’assurance emprunteur. Tout cela a son importance, car cela a forcément un impact sur votre capacité à emprunter et donc, sur le montant que vous êtes en mesure de payer pour un achat immobilier. N’hésitez donc pas à utiliser ces outils. 

Laisser un commentaire