Accueil » BIEN-ÊTRE » Quels sont les critères pris en compte pour bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée ?

Quels sont les critères pris en compte pour bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée ?

Le remboursement intégral d’une prothèse dentaire n’est pas chose aisée. En effet, de nombreux critères sont pris en compte par les assurances avant de décider du montant du remboursement. Parmi les plus importants, on retrouve le type de prothèse, le nombre de dents à remplacer, le lieu de résidence du patient, etc.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quels sont les principaux critères pris en compte par les assurances pour bénéficier d’un remboursement intégral d’une prothèse dentaire.

Quelles sont les personnes qui bénéficient de la gratuité des prothéses dentaires

Les mutuelles et les complémentaires santé prennent en charge une partie ou la totalité des soins dentaires, selon le contrat souscrit. Toutefois, il existe certaines conditions à remplir pour bénéficier d’une prise en charge optimale. En effet, pour bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée, il faut que celle-ci réponde à certains critères.

Tout d’abord, la prothèse doit être prescrite par un chirurgien-dentiste et réalisée par un professionnel de santé habilité. Ensuite, la prothèse doit être conforme aux normes établies par la Haute Autorité de Santé (HAS). Enfin, il faut que la prothèse soit nécessaire à la restauration de la fonction masticatoire et/ou à l’esthétique du sourire.

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous avez toutes les chances de bénéficier d’une prise en charge optimale de votre prothèse dentaire.
Quels sont les critères pris en compte pour bénéficier d'une prothèse dentaire 100 % remboursée ?

Les différents types de prothèses dentaires

Les prothèses dentaires peuvent être utilisées pour remplacer ou restaurer les dents d’une ou de plusieurs personnes. Comment choisir la bonne ?

L’EMPREINTE DENTAIRE

L’empreinte est la première étape de la création de la prothèse dentaire qui sera fabriquée aux mesures exactes par le dentiste, conformément aux instructions de ce dernier. L’empreinte peut être prise numériquement ou à l’aide d’une pâte exacte.

Dans certaines situations, plusieurs empreintes sont nécessaires.

> Avant la mise en place de la prothèse définitive, vous recevrez une prothèse fixe ou amovible transitoire pour protéger la dent et protéger votre sourire.

Le choix de la prothèse dentaire dépend de la santé de la dent en question et de vos gencives, de votre santé dentaire et de vos préférences esthétiques ainsi que de votre style de vie.

LES PROTHÈSES DENTAIRES FIXÉS SUR LES DENTS

Une dent qui a été endommagée peut être restaurée à l’aide de prothèses fixes.

Il existe une variété de prothèses dentaires qui peuvent être utilisées en fonction des besoins de vos patients :

La couronne prothétique dentaire est un remplacement de toute la partie visible de la dent. Elle recouvre complètement la dent et la renforce.

L’inlay est un moyen de remplacer une petite partie de la dent interne. L’onlay est une petite couronne dentaire qui est posée sur la partie extérieure de la dent.

Si une ou plusieurs dents manquent et doivent être remplacées, elles peuvent être remplacées par un pont (ou bridge dentaire) qui est fixé aux dents adjacentes à l’aide d’un onlay ou d’une couronne.

Une prothèse dentaire transitoire vous sera remise pour assurer la fixation de votre dent.

PROTHÈSES DENTAIRES AMOVIBLES

Les prothèses dentaires amovibles peuvent être retirées selon vos besoins. Partielles ou totales, elles sont conçues en fonction des besoins du patient et de la quantité de dents qui doivent être remplacées.

Une prothèse partielle amovible est un remplacement d’une ou de quelques dents. La prothèse dentaire repose sur les gencives et les dents restantes.

> Une prothèse dentaire complète et amovible peut remplacer toutes les dents de la mâchoire. Elle repose simplement sur la gencive.

Le choix d’une prothèse se fait en fonction du nombre de dents à remplacer ainsi que des matériaux employés.

PROTHÈSES DENTAIRES

PROTHÈSES COMBINÉES

Une prothèse combinée est composée de deux parties : un composant fixe et un composant amovible. Le composant amovible est constitué d’une plaque métallique remplaçant la ou les dents manquantes, est relié aux dents restantes par un élément d’ancrage tel qu’un crochet, une attache, une couronne télescopique…

Elles sont généralement utilisées pour les patients pour lesquels l’implantation ne peut pas être réalisée ou pour lesquels ils ne peuvent pas payer les implants.

LES PROTHÈSES DENTAIRES SUR IMPLANTS

Il existe deux types de prothèses dentaires implanto-portées qui peuvent être fournies aux patients

Les prothèses dentaires fixes sont des bridges ou des couronnes dentaires directement vissés ou collés sur des implants dentaires.

> Les prothèses dentaires amovibles fixées aux implants : Il s’agit de prothèses complètes ou partielles qui sont stabilisées par des systèmes d’attachement qui peuvent ressembler à de minuscules boutons-pression.

Les soins dentaires peuvent être très coûteux, surtout si vous avez besoin d’une prothèse dentaire. Heureusement, il existe des aides financières pour les personnes qui ne peuvent pas se permettre de payer leur prothèse dentaire.

La Sécurité sociale rembourse une partie du prix de certaines prothèses dentaires, mais vous pouvez également bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée si vous êtes couvert par certaines assurances maladie complémentaire. Les critères que vous devez remplir pour bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée varient selon l’assurance maladie complémentaire.

Certains assureurs ne remboursent que les prothèses dentaires implantées, tandis que d’autres remboursent tous les types de prothèses dentaires. Vous devez donc vérifier les conditions générales de votre assurance maladie complémentaire avant de faire votre demande de remboursement.

Comment se faire rembourser une prothèse dentaire ?

Pour bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée, il faut que votre dentiste vous fasse une demande auprès de la Sécurité sociale. Cette demande sera examinée selon différents critères, notamment le nombre de dents manquantes, l’état de santé général et le type de prothèse souhaitée.
Quels sont les critères pris en compte pour bénéficier d'une prothèse dentaire 100 % remboursée ?

Combien coûte une prothèse dentaire ?

Les prothèses dentaires sont prises en charge par la Sécurité sociale dans certaines conditions. En effet, pour bénéficier d’une prise en charge à 100 %, il faut que les prothèses remplacent toutes les dents manquantes de la mâchoire supérieure ou inférieure, ou les deux. Les prothèses partielles ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale.

Les prothèses dentaires peuvent être remboursées par la mutuelle santé si vous avez une bonne couverture. Les mutuelles prennent en charge une partie ou la totalité du reste à charge selon le contrat souscrit.

Le prix d’une prothèse dentaire peut varier selon le type de prothèse et le nombre de dents à remplacer. Il faut compter entre 500 € et 3000 € pour une prothèse complète.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une prothèse dentaire ?

Les avantages d’une prothèse dentaire sont nombreux. En effet, une prothèse dentaire permet de retrouver un sourire esthétique et de gagner en confiance en soi. De plus, une prothèse dentaire permet de mieux mâcher les aliments et de faciliter la digestion. Les inconvénients d’une prothèse dentaire sont principalement liés aux coûts élevés de ces dispositifs. En effet, une prothèse dentaire peut coûter plusieurs milliers d’euros. De plus, il faut souvent remplacer les prothèses dentaires tous les 5 ans environ, ce qui représente un coût important à long terme.

Il existe différents critères qui permettent de déterminer si vous êtes éligible à une prothèse dentaire 100 % remboursée. Parmi les principaux critères, on peut citer l’âge, le type de prothèse dentaire nécessaire et le montant de la franchise. Si vous remplissez tous les critères, vous pourrez bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée par la Sécurité sociale.

FAQ

1. Quels sont les cas dans lesquels on peut bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée ?

Il existe plusieurs cas dans lesquels on peut bénéficier d’une prothèse dentaire 100 % remboursée par la Sécurité sociale. Ces cas concernent notamment :

  • Les enfants et les adolescents jusqu’à 18 ans.
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans.
  • Les personnes handicapées.
  • Les personnes bénéficiaires de certaines prestations sociales (allocation adulte handicapé, allocation chômage, etc.).

Dans tous les autres cas, la Sécurité sociale rembourse une partie de la prothèse dentaire, généralement 60 % du montant total.

2. Quelles sont les différentes aides pour payer une prothèse dentaire ?

Outre le remboursement par la Sécurité sociale, il existe plusieurs aides pour payer une prothèse dentaire. Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

  • La mutuelle : certaines mutuelles proposent des garanties spécifiques pour le remboursement des soins dentaires, y compris les prothèses dentaires. Il convient donc de se renseigner auprès de sa mutuelle pour connaître les modalités et les conditions de remboursement ;
  • Le crédit : il est possible de financer une partie ou la totalité de sa prothèse dentaire via un crédit à la consommation. Cette solution est à privilégier si vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour régler l’intégralité du montant à la date de la pose ;
  • Le prêt personnel : comme pour le crédit à la consommation, il est possible de financer sa prothèse dentaire via un prêt personnel. Cette solution présente l’avantage de ne pas être liée à un achat précis ;
  • Le financement par l’entreprise : certains employeurs proposent des aides spécifiques pour le financement des soins dentaires de leurs salariés. Il convient donc de se renseigner auprès de son employeur pour savoir si ce type d’aide existe dans son entreprise ;
  • Les aides sociales : certaines collectivités territoriales proposent des aides financières pour le financement des soins dentaires. Il convient donc de se renseigner auprès des services sociaux de sa commune ou de son département.

Laisser un commentaire