Accueil » CUISINE » Combien de temps peut-on conserver un vin de Bordeaux ?

Combien de temps peut-on conserver un vin de Bordeaux ?

Photo of author
Écrit par Sébastien

Combien de temps devez-vous conserver une bouteille de vin de Bordeaux ?

Les vins de Bordeaux sont parmi les plus connus des vins français. Ils sont riches et succulents. Ils ont du style et quelques informations concernant leur conservation sont toujours appréciées. Dans le cas des Bordeaux Rouges Superieurs et des Bordeaux rouges ainsi que des Bordeaux Rouges Superieurs, la durée de conservation est de 1 à 3 ans, mais il existe d’autres variétés qui peuvent être conservées plus longtemps. Par exemple, le Médoc, le Pomerol et le Saint-Emilion peuvent être conservés jusqu’à 15 ans, alors que les Grands Crus peuvent être conservés pendant 30 ou même 50 ans.

Lire aussi : Comment conserver une bouteille de vin rouge ?

Par ailleurs, les vins blancs de Bordeaux doivent être consommés dans les deux ans qui suivent la récolte afin de profiter de leur saveur fruitée. Il existe bien sûr certaines exceptions, mais certains blancs secs peuvent être conservés pendant une période de 10 ans.

Comment conserver les bouteilles de Bordeaux ?

Le Bordeaux est l’une des régions viticoles les plus emblématiques du monde. Sa saveur unique et son élégance sont appréciées depuis des siècles. Si vous avez eu la chance de déguster ces bouteilles au cours des fêtes, il est temps de penser à leur conservation et à leur succès futur. Dans cet article, nous vous expliquerons comment conserver vos bouteilles de Bordeaux après les fêtes. Passons maintenant à l’étape suivante et découvrons quelles sont les meilleures pratiques pour conserver vos vins précieux.

Qu’en est-il des bouteilles qui ont été ouvertes et qui ne l’ont jamais été ?

C’est l’occasion de prolonger la fête du réveillon en dégustant les bouteilles dans les jours qui suivent, à condition de connaître certaines règles de (bonne) conservation…

Connaître le temps de vieillissement et la date d’apogée d’un vin

Au début, il est crucial de se rappeler que tous les vins n’ont pas le même potentiel de vieillissement ; cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont de qualité, qu’ils soient bons ou mauvais. Le passage du temps a un effet sur l’arôme et le goût du vin. Certains vins gagnent à être vieillis pendant quelques années, voire quelques années en bouteille, et d’autres sont agréables à boire même dans leur prime jeunesse. La plupart des vins ne sont pas conçus pour être stockés en cave pendant une longue période. Le potentiel de vieillissement du vin est déterminé par son style, son appellation ainsi que le millésime et le terroir dont il est issu.

Parmi les vins rouges de Bordeaux et les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur, on trouve des vins qui peuvent être consommés jeunes, dans leurs quatre premières années. Les vins de Blaye et des Côtes de Bordeaux peuvent être consommés tout au long de la première décennie de leur existence. Les vins du Médoc ont une fantastique capacité de vieillissement, qui va de cinq à trente ans. Il en va de même pour les vins du Médoc. Les Graves et Pessac-Léognan peuvent être conservés entre 5 et 15 ans. Sur la rive gauche, les rouges de Saint-Emilion ainsi que les Pomerol ont une grande capacité de vieillissement.

Lire aussi : Coffret dégustation de whisky du monde

En revanche, les vins blancs de Bordeaux comme l’Entre-Deux-Mers Bordeaux et les Côtes de Bordeaux doivent être consommés dans les deux premières années pour profiter au maximum de leurs arômes fruités. Les vins blancs plus structurés, comme les vins de Graves et de Pessac-Léognan, ont le potentiel pour bénéficier d’une maturation de quelques années.

Entre les vins blancs doux, les moelleux comme ceux des Côtes de Bordeaux ou un Graves de Vayres bénéficient d’un temps de vieillissement compris entre deux et cinq ans. De même, les vins doux bénéficient d’une durée de conservation extraordinaire pouvant aller jusqu’à 50 ans pour le Sauternes !

Veillez à respecter de bonnes conditions de conservation

Cependant, il n’y a aucun intérêt à garder le vin pendant une période prolongée dans le cas où toutes les conditions d’une bonne conservation ne sont pas réunies. Il est préférable de conserver votre vin dans une cave, même si elle est bien entretenue ! La cave parfaite sera caractérisée par une température stable et douce, c’est-à-dire :

  • entre 10 et 13 degrés,
  • un taux d’humidité compris entre 70 et 75% 
  • une bonne circulation de l’air.

En plus de ces exigences importantes, il est essentiel d’empêcher toute source de lumière de pénétrer dans la cave, l’idéal étant une cave souterraine dont le sol est en terre…

Respecter ces règles n’est pas toujours facile, surtout si vous résidez en appartement. Une cave à vin qui s’intégrera parfaitement dans la cuisine ou la salle à manger est une excellente alternative. Il existe également la possibilité de louer une cave. Ce type de service, onéreux, devient désormais courant dans les villes à forte population.

Combien de temps peut-on conserver un vin de Bordeaux ?

Respecter la durée de conservation d’une bouteille après qu’elle ait été vidée de son liège

La durée de vie des bouteilles qui ont été ouvertes est un peu plus courte… Cependant, si vous ne pensez pas à jeter le reste de leurs liquides dans l’évier de la cuisine. Vous avez largement le temps de réaliser votre dégustation dans les 3 à 5 jours qui suivent l’ouverture. À condition de prendre quelques précautions !

Le problème le plus important est l’oxydation. Au contact de l’air, le vin commence à s’oxyder et à vieillir rapidement. Au fil du temps, le vin se ternit et… devient aigre ! Sachez que moins la bouteille est vide, plus le processus d’oxydation est intense.

Les blancs secs, les rouges légers et les crémants ne se conservent pas plus longtemps que les vins rouges plus forts comme les appellations du Médoc, comme le Médoc et se conserveront plus longtemps après ouverture. Ceci est également vrai pour les rouges jeunes et forts qui, avec l’aération et la ventilation, montreront leurs arômes plus clairement dans les jours à venir… En raison de la quantité élevée de sucre qu’ils contiennent, les vins doux peuvent se conserver jusqu’à trois semaines.

Cependant, quels que soient la couleur et le type de vin, il est recommandé de conserver les bouteilles dans un endroit frais lorsqu’elles sont ouvertes, après que le bouchon ait été correctement placé (avec l’utilisation d’une capsule en plastique).

Si vous les placez sur une étagère verticale de votre réfrigérateur, vos bouteilles seront mieux protégées du danger d’oxydation à cause du froid. Il existe en outre des outils plus avancés, comme le bouchon « airless », la bonbonne de gaz et l’instrument incroyablement innovant, le Coravin, récemment arrivé des États-Unis, qui vous permettrait de déguster votre vin pendant plusieurs mois sans le changer…

Laisser un commentaire