Accueil » MAÇONNERIE » Quel est le salaire moyen d’un maçon ?

Quel est le salaire moyen d’un maçon ?

Le maçon est un professionnel du BTP, c’est-à-dire que son domaine de prédilection est la construction des bâtiments, et des maisons. Si vous voulez vous lancer dans la maçonnerie, alors nous vous invitons à lire cet article, afin de connaître le salaire de cet artisan.

En effet, le salaire d’un maçon en début de carrière et, avec de l’expérience, n’est pas le même, mais on vous explique tout, dans un instant.

Qu’est-ce qu’un maçon ?

Le maçon est l’artisan en construction qui va s’occuper de préparer les fondations, mais également de monter les divers murs, de poser les dalles, et de monter les cloisons de séparation.

Afin de travailler, il va utiliser des briques, mais aussi des pierres, et selon la construction, du parpaing.

C’est également le maçon qui va préparer les produits liants, afin d’assembler ces derniers, comme le mortier et le ciment.

C’est un métier où on travaille seul ou bien en équipe. Il est important de savoir que le métier de maçon était difficile, mais avec les nouvelles technologies, les conditions ont changé.

Il pourra être amené à travailler avec de grandes entreprises, mais également sur des chantiers plus variés comme pour des oeuvres de travaux publics.

C’est un métier qui demande une bonne condition physique, mais aussi, un bon sens de l’équilibre, car il devra monter sur des échafaudages.

Quel est le salaire d’un maçon ?

Si vous vous posez des questions sur le salaire, nous vous répondons tout de suite, le salaire mensuel moyen d’un maçon se situe entre 1 520 et 2 270 euros nets.

Vous pourrez également bénéficier, en sus, d’une indemnité de repas qui vous sera reversée votre employeur.

Il faut savoir cependant qu’un maçon en début de carrière gagne le SMIC, mais un maçon auto-entrepreneur peut avoir des revenus qui varieront de 2800 à 6000 euros mensuels en général.

Le maçon peut augmenter son salaire avec des années d’expériences, en devenant chef d’équipe sur un chantier, ou en créant sa propre entreprise, après avoir acquis des notions de gestion, et bien sûr, de comptabilité.

Comment un maçon peut négocier son salaire ?

Si vous voulez renégocier votre salaire de maçon, alors vous pourrez parler à votre employeur pour avoir une augmentation.

Vous pourrez, pour ce faire, jouer sur des arguments solides, comme :

  • Une bonne expérience en BTP, soit pour une grande entreprise, ou bien à l’étranger ;
  • L’obtention de votre diplôme d’ingénieur BTP ;
  • Mais également, sur votre savoir-faire, comme vos méthodes de planification et de construction ;
  • Votre connaissance de la gestion des projets ;
  • Votre connaissance des équipements utilisés et des divers matériaux.

À cela, vous pourrez ajouter par exemple, une bonne connaissance de la réglementation en vigueur des BTP, des logiciels de simulation et de conception, et la maîtrise de l’anglais technique.

Quels sont les facteurs qui rentrent en compte dans le salaire d’un maçon ?

Le salaire du maçon peut évoluer au fil des années, mais pas que, car ces critères peuvent également avoir un bon impact sur le salaire. Nous citerons :

  • La zone géographique ;
  • La région ;
  • L’auto-entreprenariat.

Comme nous venions de le dire, un maçon peut voir son salaire augmenter avec des années d’expérience, de plus, les maçons qualifiés sont très sollicités. Il faut également savoir que le salaire d’un maçon en Île-de-France ne sera pas le même que dans le Grand-Est (+ de 100 euros d’écart).

Si vous voulez augmenter votre salaire tout en travaillant pour le compte d’une entreprise, alors vous pourrez passer comme chef d’équipe, chef de chantier gros-œuvre ou ouvrir votre propre entreprise de maçonnerie.

Vous pourrez devenir maçon en passant un CAP de maçon ou de constructeur d’ouvrages en béton armé, ou encore avec un niveau bac (pro, BP et TP) et bac + pour un BTS.

Laisser un commentaire