Accueil » TRAVAUX » Quels sont les outils de base en maçonnerie ?

Quels sont les outils de base en maçonnerie ?

Dans un monde en briques et en pierre, le maçon est responsable de grandes œuvres dans un chantier comme la construction des fondations d’un bâtiment ainsi que le montage des murs et des cloisons. Ces travaux nécessitent l’usage de matériel électrique, mais aussi d’outils manuels.

Si vous êtes un maçon débutant ou amateur de bricolage, cet article est pour vous ! Nous allons y voir les outils indispensables à tout amateur de maçonnerie.

La mission du maçon

Le maçon a la possibilité de travailler à son compte, dans une entreprise artisanale ou dans un groupe de Bâtiments Travaux Publics. Il occupe un poste important, car sans lui, le chantier n’avance pas. Un maçon a plusieurs missions, parmi elles : l’assemblage des éléments d’armature en béton, ainsi que la réalisation des ouvertures des portes et des fenêtres dans le mur. Le maçon monte aussi les murs en utilisant différents matériaux et il assemble des parties préfabriquées comme les escaliers et les linteaux.

Ce professionnel peut être amené à travailler en équipe en collaboration avec d’autres professions dans un chantier, donc il doit avoir un bon sens du travail d’équipe et un bon sens du relationnel. Le maçon est généralement responsable du rangement ainsi que du nettoyage du chantier dans lequel il travaille.

La maçonnerie est une profession à risque, des incidents peuvent facilement arriver dans un chantier, pour éviter de grands dégâts et pour se protéger, le maçon doit respecter les normes de sécurité en portant des équipements de protection.

Les principaux outils de maçonnerie

Dans ses travaux, le maçon utilise des outils qui lui permettent de réaliser son travail à la main pour une grande précision, en plus de quelques machines électriques et mécaniques qui sont relativement nouvelles dans le monde de la maçonnerie. Pour ce qui est des outils utilisables à la main, ils sont divisés en 3 grands groupes : les outils de mesure et d’ajustement, les outils de démolition ainsi que les outils de gâchage.

D’abord, pour les outils de mesure, on trouve le fameux double mètre ruban métallique qui est formé d’une règle graduée et flexible, ce qui lui confère une souplesse utile lors de la mesure des surfaces avec des courbes, le niveau à bulle est aussi un instrument de mesure, car il permet la mesure de l’inclinaison par rapport à une base horizontale.

Ensuite, parmi les outils de démolition, il y a la pioche qui sert principalement à creuser le sol, on trouve aussi dans cette catégorie l massette qui sert à la démolition des petits ouvrages ainsi que le marteau-piqueur qui est un engin électrique utilisé lors de la destruction de matériaux durs comme les roches et le béton.

Un autre outil souvent utilisé au moment de la démolition est le point métallique qui doit être surmonté d’une tête plate, il permet d’agrandir une fissure dans le but de détruire rapidement une construction.

Enfin, pour les outils de gâchage, il y a l’auge qui sert à la préparation des enduits, la truelle qui sert à l’obtention de joints nets et la taloche utilisée pour aplanir une matière.

Autres accessoires de maçonnerie

En plus de ces 3 groupes d’outils, le maçon utilise quelques autres accessoires et machines pour faire son travail :

  • La pointe à béton : utilisée dans le but de fixer des objets légers sur un matériau lourd ;
  • La brouette : sert à transporter les outils et les charges ;
  • L’échafaudage : permet l’accès aux endroits en hauteur ;
  • La brosse : utilisée pour effectuer les peintures ;
  • La pelle : permet le mélange des matières.

Le maçon peut également utiliser des machines mécaniques ou électriques en plus du travail à la main en utilisant toute une panoplie d’accessoires.

Laisser un commentaire