Accueil » TRAVAUX » Pourquoi et comment faire un apprentissage en maçonnerie ?

Pourquoi et comment faire un apprentissage en maçonnerie ?

Ces dernières années, de plus en plus de jeunes se tournent vers les métiers de la maçonnerie, et cela, afin de commencer leur vie professionnelle dans un domaine qui plaît à beaucoup. Cependant, devenir maçon ne se fait pas en un claquement de doigts et demande beaucoup de rigueur et de dévouement.

Alors, comment faire pour devenir maçon, et donc, faire un apprentissage en maçonnerie ?

Pourquoi faire un apprentissage en maçonnerie ?

Les maçons travaillent dans tout ce qui a un rapport avec le chantier et travaillent directement ou indirectement sous la conduite des :

  • Chefs d’équipe ;
  • Ingénieurs ;
  • Architectes.

Une large gamme de chantiers se donne à eux : maisons particulières, bâtiments collectifs ou industriels, on y trouve aussi des œuvres d’art et d’architecture qui appartiennent au patrimoine du pays. Ces chantiers peuvent se présenter comme des constructions neuves, ou encore des réparations et des rénovations. Les constructions ou les rénovations catégorisées comme étant traditionnelles, sont au cœur de l’industrie de la maçonnerie. Le maçon va alors préparer les fondations, installer les murs, les cloisons et poser les dalles de sol.

Ce genre d’étapes est primordial lors de la construction, ce qui fait que le poste de maçon est tout aussi important.

De ce fait, un métier dans la maçonnerie implique de sérieuses et correctes compétences en lecture de plans, mais aussi en arithmétique, en calculs et en dessin. Le maçon se doit aussi de respecter, à la lettre, toutes les lois et les consignes du travail de maçonnerie afin d’éviter tout accident lors des travaux.

Quelle formation suivre pour travailler dans la maçonnerie ?

Différents cours et formations dans le domaine de la maçonnerie vous doteront des connaissances de base et du savoir-faire requis dans le monde de la construction. Le diplôme basique qu’il faut avoir en maçonnerie, c’est le CAP Maçon, qui peut être étudié dans certains lycées ou encore dans des centres de formation spécialisés.

Certaines associations, comme « les Compagnons du Devoir » et celle du  » Tour de France », proposent cette même formation en maçonnerie aux jeunes qui souhaitent intégrer le monde du travail. Les techniques d’apprentissage utilisées permettent d’apprendre le plus rapidement possible le métier de maçonnerie, et cela, à l’aide d’une expérience précise et régulière sur le terrain et sur les chantiers.

Après un niveau Bac ou CAP, vous pouvez poursuivre vos études en vous orientant vers un Brevet Professionnel (BP Maçon) ou encore un BP Métiers de la Pierre. Il est aussi possible d’accéder au BTS Bâtiment pour les diplômés du BAC, afin de préparer les étudiants à des responsabilités d’encadrement de terrain ou d’autres postes, comme conducteur sur le chantier. Comme dans tout BTS, les cours se divisent entre des matières générales et des cours plus techniques.

Cependant, pour les personnes qui veulent vite en finir avec les études, comme ceux qui poursuivent des études professionnelles pour se reconvertir, et qui donc, ne veulent pas retourner trop longtemps à l’école, il leur est possible de choisir la voie des formations rapides et accélérées afin de devenir maçon dans les plus brefs délais.

À quoi mène l’apprentissage en maçonnerie ?

Il est faux de penser que l’apprentissage en maçonnerie ne fera de vous qu’un simple maçon parmi tant d’autres. En effet, cette formation ouvre la porte à de nombreuses opportunités.

Si le maçon fait son travail correctement, il peut se voir évoluer dans le milieu de la maçonnerie et remplir des postes encore plus importants, tels que chef d’équipe ou encore même chef de chantier, dans le cas du gros-œuvre. Si la personne est réellement motivée et passionnée par le domaine de la maçonnerie, elle peut même se voir devenir chef d’entreprise. (voir notre article qui traite de ce sujet : Quelles sont les étapes de la création d’une entreprise de maçonnerie ?)

Laisser un commentaire