Accueil » TRAVAUX » Maçonnerie : pourquoi doit-on faire un terrassement ?

Maçonnerie : pourquoi doit-on faire un terrassement ?

Une mise à niveau s’impose avant de construire quoi que ce soit. Les terrassements en maçonnerie servent à niveler une surface pour qu’on puisse construire dessus. Cette étape vise à avoir de bonnes fondations et faire en sorte que la construction soit de bonne qualité.

Le terrassement est donc une étape cruciale et nécessite d’être réalisé avec une grande précision. Plusieurs étapes sont nécessaires pour transformer une surface avec beaucoup de bosses en surface propre à la construction. Pour cela, il faut du matériel de pro et beaucoup de patience.

Pourquoi est-ce que les travaux de terrassement sont nécessaires ?

La plupart du temps, avant de construire, il faut d’abord procéder à une remise à niveau du terrain sur lequel on va construire. Cette étape est cruciale pour deux raisons différentes. La première c’est que les racines d’arbres ou d’autres végétaux peuvent, même après être coupées, reprendre leurs places et créer des fissures sur les fondations et le béton.

La deuxième, c’est que le terrain peut présenter des creux et des bosses. Il est important de se débarrasser de ces petites imperfections pour pouvoir niveler ce terrain.

Cette étape est très importante parce qu’un terrain mal nivelé va forcément conduire à des problèmes de construction plus graves. Il est donc nécessaire de passer par un bon terrassement pour éviter des dépenses superflues. Les terrassements se font en 3 étapes distinctes :

  • la préparation du terrain ;
  • la mise en place du lit de stabilisation ;
  • la pose d’un film plastique.

Nous allons détailler toutes ces étapes.

Comment est préparé le terrain ?

Pour préparer le terrain au terrassement, il faut d’abord délimiter la zone à terrasser avec une pioche et une bêche. La pioche sera utile pour fragiliser le terrain alors que la bêche va servir à trancher la terre.

Il faut placer un guide à l’extrémité de la zone qu’on cherche à terrasser et ensuite creuser des tranchées avec 20 à 25 cm de profondeur. On commence la préparation du terrain en commençant par un côté, puis le caler pour qu’il soit bien à niveau et ainsi de suite. Pour vérifier que le nivelage est un succès, il faut placer un niveau sur la dernière partie qu’on a nivelé.

Comment mettre en place le lit de stabilisation ?

Le lit de stabilisation est en fait un mélange de pierres et gravats que l’on doit poser sur la surface nivelée. Ce lot doit avoir 10 à 15 cm d’épaisseur et doit être calé à l’aide d’un liant fait à base de 50 % de gravier et 50 % de sable. Les pierres doivent être placées une à une pour éviter qu’elles ne se chevauchent et les répartir correctement avec un râteau.

Le liant va ensuite faire en sorte que la structure soit plus stable, c’est pour ça qu’il doit combler tous les interstices. Pour faire en sorte que le tout soit bien solidifié, la surface doit être abondamment mouillée. Cette surface doit être ensuite tassée avec une dame de maçon ou un rouleau de jardin.

Que doit-on faire pour éviter les remontées humides ?

La dernière chose dont on a besoin après avoir fait un terrassement, c’est que des eaux de ruissellement viennent tout gâcher. C’est pour ça qu’un film plastique doit être placé au-dessus du lit. Ce film va faire en sorte que l’humidité ne puisse pas monter sur la dalle, surtout s’il s’agit d’une dalle d’intérieur.

On peut trouver ces films très facilement sous forme de rouleau à déployer dans le commerce.

Le film doit être placé correctement et dépasser la zone de terrassement d’au moins 15 cm de chaque côté. Il est important de rappeler que l’ensemble des travaux de terrassement doivent être faits à la perfection, car la mise en place de la fondation risque d’être beaucoup plus compliquée.

Laisser un commentaire