Accueil » TRAVAUX » Tout savoir sur l’application du mastic en maçonnerie

Tout savoir sur l’application du mastic en maçonnerie

Le mastic est un matériau souvent utilisé dans la vie quotidienne et dans divers domaines. À la base, c’est un produit issu d’un mélange de substances synthétiques ou naturelles. Il a la texture d’une pâte, grâce à laquelle, elle a une qualité mécanique.

Autrement dit, il est facile à modeler selon notre désir. Le mastic remplit beaucoup de fonctions selon le type du produit. Quant à l’utilisation et les domaines d’application de celui-ci, nous allons la développer dans cet article.

Les domaines d’application du mastic

Cette substance est largement utilisée dans le domaine industriel. Chaque type de mastic a une fonction bien précise dans le domaine auquel il est conçu. Toutefois, il faut savoir qu’il existe neuf domaines d’application et que l’on va cité ci-dessous :

  • la marbrerie ;
  • la maçonnerie ;
  • le domaine de la vitrerie ;
  • la menuiserie et la plomberie ;
  • la mécanique, l’aéronautique, la peinture et l’électricité.

Le mastic utilisé en maçonnerie

En maçonnerie, on appelle ce genre de produit : un mastic acrylique, il est obtenu à partir de dispersion acrylique. Il a la consistance d’une pâte, qui est caractérisée par un système de durcissement à séchage physique. C’est-à-dire, que le mastic sèche au contact de l’air et avec un temps de 20 minutes au total.

Ce type de matériau est conçu pour résister à un froid extrême et une chaleur extrême. Sa résistance à la température varie entre -20 °C jusqu’à 80 °C. En ce qui concerne la température d’application, elle doit être comprise entre 5 °C et 30 °C.

Les différentes caractéristiques du mastic de maçonnerie

Suivant les cas d’utilisation de ce mastic, les caractéristiques qu’il comprend sont :

  • la malléabilité ;
  • l’imperméabilité ;
  • une couleur inaltérable ;
  • la facilité à recouvrir après son durcissement ;
  • une adhérence aux autres matériaux ;
  • une longue durée de stockage de 12 mois.

Les surfaces d’utilisation du mastic acrylique

Les supports d’utilisation sont nombreux pour ce type de produit. Mais, avant d’entamer des travaux à grande échelle, il est important de traiter les surfaces pour plus de propreté, de dégraissage, de dépoussiérage et d’adhérence. Le mastic adhère parfaitement à toutes les surfaces qui se trouvent sur un chantier. En effet, il peut s’appliquer aussi sur le vieux mastic déjà présent sur place.

  • aluminium ;
  • du béton ;
  • le bois ;
  • du plastique ;
  • le mastic de maçonnerie.

Les cas d’application du mastic

Les principales applications du mastic de maçonnerie sont variées, elles ne sont pas aussi différentes des utilisations dans d’autres domaines. Il est à noter que les cas d’application sont les suivants :

  • les joints d’étanchéité ;
  • les reprises des fissures d’extérieur ou d’intérieur ;
  • l’assemblage de deux matériaux ;
  • les joints de raccordement ;
  • le rebouchage des pores de béton, pierre et de plâtre.

Le mode d’utilisation du mastic

Le produit est vendu dans une cartouche hermétique, qui se range dans un pistolet. Afin de l’utiliser parfaitement, il est important de découper, d’abord, l’embout de la cartouche. Puis, la visser sur le pistolet. Lorsqu’il est question de colmater une fissure, vous devez l’appliquer en formant un cordon. Ensuite, à l’aide d’une spatule, lissez le joint en question.

Enfin, il est primordial de laisser le joint s’étirer afin qu’il durcisse. Le temps nécessaire pour que le joint de mastic arrive à sécher en surface est de 20 minutes au maximum. Dans le cœur même du joint, il prend 24 heures pour sécher.

Pour finir l’article, on note quelques informations relatives à la sécurité en cas d’accident. Comme le mastic est un produit synthétique, il est toujours recommandé de se laver avec de l’eau et du savon quand il rentre en contact de la peau. En cas d’une irritation provoquée, il est préférable de consulter le médecin.

Laisser un commentaire