Accueil » TRAVAUX » Comment utiliser une échelle à coulisse ?

Comment utiliser une échelle à coulisse ?

Chaque année, de nombreuses personnes se blessent en tombant d’une échelle, qu’il s’agisse d’employés ou de particuliers. Les chutes peuvent entraîner des décès, des blessures graves et d’autres blessures moins graves.

Si les chutes sont fréquentes sur les lieux de construction où les ouvriers sont vigilants, elles sont beaucoup plus fréquentes à la maison, et ne sont pas enregistrées… à l’exception des hospitalisations ! C’est la raison pour laquelle il est crucial d‘installer son échelle de manière sûre et sécurisée, surtout lorsqu’il s’agit d’une échelle inclinée qui permet d’accéder à des hauteurs supérieures à trois mètres.

Comprendre le fonctionnement d’une échelle à coulisse

Regardez de plus près une échelle à coulisse.

Ce n’est pas une échelle comme les autres et elle est plus facile à déplacer, mais elle est plus difficile à installer si vous le faites correctement. Il est facile de comprendre sa conception et son fonctionnement, ce qui est aisé lorsque vous commencez à l’utiliser. Il y a cinq aspects auxquels il faut penser.

Les pieds de l’échelle diffèrent de ceux de l’échelle en bois. Une échelle à coulisse est constituée de montants tubulaires. Le pied est protégé par de robustes patins en caoutchouc avec des crêtes pour une meilleure adhérence au sol.

Ce sont les éléments primaires de l’échelle, composés de deux montants qui sont reliés par des échelons. Il existe des échelles qui ont 3 et 2 plans.

La surface d’appui est, comme son nom l’indique, la section de l’échelle qui reste dans le sol sur laquelle repose une surface plus fine. Il n’est pas possible de la placer à l’envers.

Le dispositif de blocage est plus ou moins sophistiqué et se trouve à la jonction de chaque plan. Il bloque le plan qui le surmonte afin d’éviter qu’il ne glisse vers le bas pendant que vous y grimpez, ce qui vous ferait glisser vers le bas.

Une corde et une poulie Ce dispositif n’est disponible que sur les échelles à trois plans. C’est l’outil qui vous permet de soulever les avions un par un et surtout le dernier. Sans lui, il sera extrêmement difficile de relever l’échelle.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une échelle.

Elles ont une mauvaise image, mais les professionnels s’en servent fréquemment au quotidien. L’ascension d’une échelle est risquée, surtout lorsqu’il s’agit de monter. L’incapacité à respecter la procédure de montage correcte, la négligence et l’inexpérience sont les principales causes d’accidents.

Comme toute échelle, l’échelle à coulisse est dotée de deux pieds qui doivent être placés sur une base plane et solide. C’est là que réside le danger : une échelle mal appuyée sur ses pieds peut entraîner un glissement. Les échelles coulissantes sont plus robustes, car elles reposent sur quatre pieds.

Certaines échelles peuvent s’élever à une altitude comprise entre 7 et 8 mètres (4 plans). Elles sont, bien sûr, robustes en raison de leur structure tubulaire ; cependant, la réalité est que, lorsque vous êtes en haut de l’échelle, le poids de votre corps fait tourner l’échelle (impact du ressort) ; de plus, les pieds de l’échelle, s’ils ne sont pas correctement fixés, sont susceptibles de glisser vers le mur, ce qui peut entraîner une chute.

La majorité des accidents impliquant une échelle à coulisse sont dans la majorité des cas dus à une mauvaise utilisation. Au début, lorsque le deuxième plan est activé, il faut deux personnes pour tenir la base par les pieds et les mains. Une autre cause d’accidents est la pente de l’échelle. L’échelle, quelle que soit sa taille, ne doit pas être placée trop près de la verticale. La règle générale est que la distance verticale entre les pieds et le mur doit être égale à la moitié de la longueur de l’échelle. Une échelle de 4 mètres doit être placée à au moins 1 mètre du mur.

Prenez note des limites d’une échelle à coulisse.

Elle ne peut contenir qu’une certaine quantité de livres. C’est le cas de toutes les échelles. Si vous chargez l’échelle d’un poids supérieur à celui qu’elle est capable de supporter, vous vous mettez en danger et le fabricant n’est pas responsable. Cette limite de poids est indiquée dans le manuel d’instructions que vous recevez à l’achat de l’échelle et figure également sur une étiquette fixée à un montant frontal. Il n’est pas surprenant que le poids maximal corresponde à votre propre poids et à celui de tout équipement et autres objets que vous prévoyez de porter dans vos mains.

Comment utiliser une échelle à coulisse ?

Utilisation et installation d’une échelle à coulisse

Vérifiez votre échelle avant de l’utiliser.

Chaque fois que vous avez l’intention de l’utiliser, assurez-vous qu’elle ne présente aucun problème. Les montants ne doivent pas être pliés, les échelons endommagés ou fissurés. La poulie doit tourner correctement et le verrou doit être fermé de manière adéquate. Cela ne devrait prendre que quelques minutes, donc vous n’êtes pas pressé !

Pliez l’échelle en deux.

L’aluminium est un métal relativement léger, mais le plan est lourd. Faites attention en soulevant l’échelle, ou en plaçant le dispositif de verrouillage en position pour éviter de vous coincer les doigts. Mettez des gants en cuir pour améliorer votre prise en main.

Amenez l’échelle sur place. 

Placez-la dans une position compacte où elle sera soutenue par le mur. Veillez à placer les patins antidérapants au bon endroit. Veillez à ne pas le placer à l’envers, c’est-à-dire sur la surface de glissement et non sur la surface d’appui. Vous vous rendrez vite compte que vous avez fait une erreur de glissement et que vous avez mal orienté les échelons.

Comme nous l’avons dit, il n’est pas recommandé de placer une échelle, quelle qu’elle soit, contre les murs, de quelque manière que ce soit. L’angle le plus efficace pour éviter de tomber ou de basculer est de s’assurer d’une distance libre du mur égale à la moitié de sa longueur [6m] . Une échelle de 6 mètres de haut doit avoir ses pieds placés à 1,5 mètre des murs. Les différentes dimensions de l’échelle seront spécifiées par votre fabricant.

Hissez l’avion. 

La même procédure qui fonctionne pour un avion peut s’appliquer à trois ou plus. Si vous disposez d’une poulie d’inclinaison, vous pouvez la tirer pour élever le plan ; dans les autres cas, vous pouvez le hisser à la main. C’est en tâtonnant que vous comprendrez rapidement le mécanisme de glissement.

Si vous travaillez à votre compte, et que vous montez et descendez constamment pour votre travail, veillez à vérifier régulièrement la stabilité de votre échelle, notamment au niveau du pied. A deux, on est plus sûr !

Même lorsqu’elles sont larges, les grandes échelles offrent une prise au vent importante. Soyez prudent en cas de vent fort ou mieux encore, reportez vos travaux au lendemain !

Si vous travaillez sur un toit, élevez l’échelle au moins 1 mètre plus haut que la gouttière..

Le plan doit être bloqué. 

Si la planche supérieure n’est pas correctement verrouillée, vous ne pouvez pas monter à l’échelle. Veillez à verrouiller ce dispositif, même s’il est automatique.

L’échelle doit être appuyée sur le mur. 

Votre échelle est plus ou moins verticale et il est maintenant temps de la mettre en place. Vérifiez que les pieds sont bien ancrés dans le sol et ne risquent pas de glisser. 

Les deux pieds ne doivent pas être en ligne droite, mais ils doivent être alignés avec le mur. En haut, il faut faire la même chose car une échelle ne doit jamais reposer sur le mur avec un seul montant. C’est dangereux. Il est donc nécessaire de déplacer votre échelle.

L’échelle doit être montée. 

Commencez par l’échelon supérieur, puis le suivant. N’oubliez pas d’appuyer de tout votre poids pour vérifier la stabilité de l’échelle. Une échelle se construit lentement, échelon par échelon, afin de tester sa stabilité à chaque fois. Avant de charger vos équipements et autres articles, prenez du recul et montez sur l’échelle pour vous assurer de votre sécurité. Une échelle est idéale, et l’utilisation d’une ceinture à outils peut être le meilleur choix.

Particulièrement lorsque vous êtes en hauteur Il est essentiel d’assurer le haut de votre échelle à l’aide de cordes pour l’empêcher de glisser vers le bas et de glisser, notamment lorsqu’elle repose sur une gouttière en zinc.

Conseils

Pour protéger le mur ou toute autre surface contre laquelle vous allez vous appuyer, il est recommandé de recouvrir les deux extrémités de l’échelle de chiffons épais. Ainsi, la surface qui vous soutient ne sera pas affectée par la friction générée par votre présence.

Posez vos pieds au centre de l’échelle pour éviter qu’elle ne glisse. Ne montez pas à reculons vers l’échelle !

La manière la plus sûre de travailler avec une échelle, en particulier une échelle de grande hauteur, est d’utiliser deux personnes, l’une d’entre elles veillant à ce que l’échelle soit stable et posée sur le sol.

Avertissements

Avant d’enfiler votre échelle, vous devez jeter un coup d’œil autour de vous pour vous assurer qu’il n’y a aucun danger, comme des fils électriques ou tout autre objet suspendu qui pourrait vous tomber dessus si vous le frappez avec l’échelle.

Pour un travail qui n’est pas trop exigeant, préparez-vous à travailler. Il n’est pas prudent de monter sur une échelle sans chaussures ou tongs. Vous devez porter des chaussures de sécurité et des gants en cuir.

L’aluminium est conducteur, évitez donc de toucher un fil électrique en le touchant avec le bord de l’échelle. Les électriciens utilisent des échelles doubles en fibre de verre qui sont un peu isolantes.

Le levage des plans est un processus extrêmement délicat, surtout lorsqu’il y a plus de trois plans. Une échelle est dressée horizontalement sur le sol, puis soulevée par deux personnes. Il est tout à fait possible de se blesser en se préparant à cette tâche.

Laisser un commentaire