Comment choisir sa perceuse à colonne ?

Une perceuse à colonne fournit une puissance et une précision que vous ne pouvez pas obtenir avec un usinage « à la main ». Nous avons testé pour vous plusieurs machines, chacune présentant des caractéristiques respectables (permettant de percer des trous qui correspondront à la plupart des besoins).

Il est primordial de comprendre que toutes ces machines possèdent leurs propres caractéristiques, les rendant plus ou moins pratiques et adaptées à un usage personnel ou professionnel. Citons par exemple :

  • La puissance (mesurée en Watts)
  • La vitesse de rotation – ou fréquence de rotation pour les plus puristes – et son réglage (minimale et maximale, mesurée en tours / minutes)
  • Le type d’usage (travail du bois, de l’aluminum, du métal)
  • Le poids et les dimensions
  • Le diamètre de perçage (mesurée la plupart du temps en millimètres, mm)
  • Le « passage » et la hauteur qui existe entre la colonne et la tête
  • L’existence d’un pointage laser
  • etc.

Vous l’aurez compris, les qualificatifs qu’on peut associer à une perceuse à colonne peuvent être nombreuses. Il est donc inutile de se procurer un modèle à plusieurs centaines d’euros si vous êtes un particulier qui souhaite usiner des pièces « simples » en bois de manière occasionnelle le week-end. Si votre usage est plutôt professionnel, vous chercherez à vous pencher davantage sur le confort d’utilisation, en misant sur l’utilisation d’un étau et une bonne mobilité du couple plateau et tête de la perceuse.

Et à moins d’avoir travaillé de longues années avec ce type de matériel, un guide comparatif des modèles existant sur le marché serait plutôt le bienvenu, non ? C’est pour ça que ce site internet existe. Nous avons comparé les meilleurs modèles du marché actuel pour que vous sachiez instantanément quel est le meilleur produit pour vous.

TOP 3 des Meilleures perceuses à colonne en 2021

Peugeot ENERGYDrill-20LA

Nom du produit:ENERGYDrill-20LA
Marque:Peugeot
Puissance:600 W

Ce produit est une machine professionnel réellement redoutable. On est sur quelque chose de résolument massif : 62 x 36 x 97 cm pour plus de 64 kilos.

On appréciera sa fenêtre de contrôle pour la vérification de la vitesse de rotation, le pointage laser pour une précision ultime, et ses poignées extrêmement confortables aussi bien pour les droitiers que les gauchers (assez rare pour être souligné). Bien évidemment, comme pour toute machine pro, elle se fixe à la table pour plus de praticité.

En conclusion : une machine pro pas donnée mais qui s’avère être le meilleur choix du marché pour celui qui veut une perceuse à colonne de qualité.

Einhell BT-BD 801 E

Nom du produit:BT-BD 801 E
Marque:Einhell
Puissance:550 W

Ce qui fait le succès de cette perceuse à colonne, c’est clairement sa robustesse (toutes les pièces sont en métal) et ses finitions qui sont tout bonnement excellentes pour le prix demandé. On n’a aucun doute quant à sa solidité.

Si vous souhaitez faire des perçages assez classiques (16 mm), elle est largement suffisante. La puissance est elle aussi au rendez-vous, vous n’avez aucun soucis à vous faire. On regrettera le niveau sonore qui sera franchement pas mal élevé lors la plupart des usages. Mais à ce prix, pas de quoi s’en plaindre !

Pour finir, son pointage laser est très appréciable, cela vous garantit une précision à toute épreuve.

Bosch « Expert » PBD 40

Nom du produit:“Expert” PBD 40
Marque:Bosch
Puissance:710 W

Retrouvez le plaisir d’usiner vos pièces avec cette perceuse à colonne vraiment moderne. On a adoré le silence, sa visée laser, et les autres éléments tels que l’éclairage et les réglages de vitesses (à 2 courroies) qui garantissent un confort sans précédent. Esthétique et peu encombrante.

C’est un bel objet qui trouvera sa place à la fois dans le milieu pro et celui des particuliers.

Nous pouvons aussi citer les marques Scheppach, FarTools, SIDAMO, Promac ou encore Wolfcraft. Aucune ne se distingue dans les perceuses à colonne. Ces grands noms sont célèbres dans l’outillage d’atelier, mais selon nous, elles ne ne sont pas à conseiller. Il s’agit de produits certes professionnels, mais pas assez rentables. On peut quand même décider de se tourner vers elles pour des pièces de rechange, ou pour se fournir des pièces annexes de grande qualité comme des plateaux ou des étaux.

Qu’est-ce qu’une perceuse à colonne ?

La perceuse à colonne (à ne pas confondre avec la perceuse radiale ou la perceuse magnétique) fait partie de ces outils d’usinage et de bricolage qui deviennent vite indispensables. Malgré leur taille imposante : leur fonction principale est plutôt simple : percer des trous de manière très précise. Dans un acier ordinaire, on arrive à conserver une qualité irréprochable de la pièce usinée avec des diamètre importants : de 20 millimètres voire même 30 millimètres. Dans de nombreux autres cas, et selon la spécialité de l’artisan, il s’agira souvent de bois. Dans tous les cas, les trous seront précis : à condition de ne pas se tromper lors de l’étape de l’achat et d’en faire un bon usage.

Dans le domaine de l’outillage, c’est une des machines les plus répandues en atelier. Chez les artisans, on la fixe sur un bâti, un établi (il s’agit alors d’un modèle sur table, ou plutôt d’un meuble massif utilisé par exemple dans l’ébénisterie, accompagné dans ce domaine d’outils comme le bédane), ou directement au sol (on parlera alors de « modèle sur table »). Petit avantage pour le premier type de perceuses à colonne qui offre une plus grande agilité verticale et donc une profondeur de coupe plus intéressante.

La perceuse à colonne trouve facilement sa place en atelier.

Pour un particulier ou un amateur, la perceuse est à colonne est un outil qui à première vue on n’est pas indispensable dans un atelier. Clairement, avant d’en posséder une, n’importe qui s’en passerait. Mais à partir du moment où on a une perceuse à colonne, on y trouve bien des utilités.

La composition d’une perceuse à colonne

  • un plateau rainuré
  • un étau (pour caler profesionnellement sa pièce à usiner)
  • une colonne à crémaillère
  • un mandrin (de bonne qualité si possible car tend à s’user plus rapidement que les autres pièces)
  • une abaque de perçage
  • un foret (adapté au matériau percé)
  • un levier de manœuvre de broche (il s’agit d’une histoire de « sensation » avec la machine, élément non décisif)
  • un moteur (l’élément déterminant, différentes puissances)
  • un carter de protection
  • une manivelle de réglage de la hauteur de la table
  • un sélecteur ou un variateur de vitesse (souvent accompagné d’un tableau pour obtenir le référentiel de vitesse)

 Comment utiliser une perceuse à colonne ?

Autant le dire tout de suite : la plupart des machines ne sont pas conçues pour percer du metal. Si vous souhaitez le faire tout de même le faire, on y ira plutôt avec la force du moteur qu’avec la rapidité de tournage du mandrin.

Pour percer, il faut utiliser les lunettes, les mèches, une pièce en bois ainsi qu’un étau.

  • Pour commencer, positionnez la pièce dans l’étau et serrez bien.
  • Maintenant, insérez la mèche dans le mandrin et serrez bien.
  • Positionnez l’étau sur le plan de travail.
  • Positionnez l’étau sous la mèche et centrez bien la mèche sur votre marque.
  • Réglez la hauteur de la vitre de protection afin de vous protéger.
  • Si nécessaire, vous pouvez allumer l’éclairage.
  • Allumez la machine !
  • Tenez fermement l’étau puis procédez au perçage.
  • Si vous n’effectuez pas un trou traversant, vous pouvez utiliser la réglette.
  • Lorsque vous avez terminé, appuyez sur le bouton rouge, pour éteindre la machine.
  • Ouvrez la vitre de protection et nettoyez.
  • Après avoir nettoyé, veuillez ranger le matériel.

Articles connexes:

Laisser un commentaire