Accueil » MAISON » Incendie Maison : indemnisation et négociations avec les compagnies d’assurance

Incendie Maison : indemnisation et négociations avec les compagnies d’assurance

Quelles sont les premières indemnisations en cas d’urgence après un incendie ?

La priorité doit être donnée au relogement des victimes en cas d’incendie catastrophique. Au début, la compagnie d’assurance verse à l’assuré un dépôt d’urgence qui comprend le relogement, l’habillement et la restauration. Ce montant est souvent insuffisant pour les victimes. Ce dépôt est généralement de 6 000 EUR, mais peut seulement atteindre 1 000 à 1 500 EUR dans certains cas. La victime n’est pas tenue d’être relogée par l’assureur. Elle doit être indemnisée pour les frais de relogement. Les compagnies d’assurance se basent généralement sur la valeur locative du bien endommagé. Il existe de nombreux contrats qui garantissent le relogement ou la garde des animaux à la suite d’un incendie. Une garantie d’assistance comprend cinq jours de restauration et de relogement.

Après un incendie, prenez des mesures de sécurité et de nettoyage

En cas d’incendie, la compagnie d’assurance doit prendre des mesures immédiates pour protéger les biens. L’assuré doit prendre des mesures immédiates pour protéger les biens. La compagnie d’assurance de la victime doit prendre ces mesures rapidement pour que le sinistre soit correctement traité à l’avenir. L’assuré doit payer le nettoyage, mais il ne peut pas le faire lui-même. Il est important de prendre des photos des débris et des meubles laissés après un incendie afin de pouvoir prouver votre demande d’indemnisation.

Indemnisation après un incendie

Il est essentiel de dresser une liste détaillée et complète de tous les dommages afin de recevoir une indemnisation juste et précise. Il est recommandé d’énumérer les prix d’achat de ces articles conformément aux prix actuels du marché. Pour bénéficier de la garantie des pertes accessoires ou des frais annexes, il est important d’inclure dans le dossier les frais annexes de l’incendie. Une fois le montant de l’indemnisation déterminé, le sinistré peut avoir recours à un maître d’œuvre qu’il choisit. Ce maître d’œuvre supervisera l’indemnisation et l’entretien du chantier. La présence d’un maître d’œuvre est obligatoire en cas de garantie des marchés de travaux pour recevoir le remboursement de la prime par la compagnie d’assurance.

L’expertise incendie : Rédaction de l’état des pertes

Comment fonctionne l’expertise incendie

Votre maison ou votre appartement a été incendié, causant des dommages à vos biens immobiliers et mobiliers. Vous avez déposé une déclaration de perte en bonne et due forme par téléphone dans les cinq jours. Celle-ci a ensuite été confirmée par courrier recommandé.

Une expertise est nécessaire si vos pertes dépassent un certain montant.

Votre assureur chargera un expert d’évaluer les dommages et de déterminer le montant que vous devez recevoir.

Comment se préparer à un incendie ?

L’assureur prendra contact avec l’expert. L’assureur vous informera de sa visite et vous demandera de fournir un état détaillé de vos pertes.

Les experts jouent un rôle crucial

L’expert, homme de l’art, est généralement un ingénieur du bâtiment. Sa mission peut avoir plusieurs facettes.

S’assurer du respect du contrat, vérifier le risque. Attention : Si le risque n’est pas conforme à vos déclarations, selon le contrat, des pénalités peuvent être appliquées (application d’une règle proportionnelle laissant une partie du sinistre à votre charge). Il inspectera la superficie et le nombre de pièces ainsi que le mobilier. Il évaluera notamment le poids total du mobilier par rapport aux plafonds. Vous pouvez en savoir plus.

Déterminez la cause et les circonstances de votre sinistre.

expertise incendie

Si un tiers semble être responsable, il est important d’établir les responsabilités.

Analysez le contrat pour vérifier que toutes les garanties sont en place le jour de la catastrophe.

Prenez l’état des pertes avec toutes les pièces justificatives et calculez votre perte. Ensuite, signez une lettre d’acceptation du sinistre.

Expertise incendie : prise en charge des honoraires de l’expert

Votre contrat est-il conçu pour couvrir les honoraires de l’expert ?

Il est important de se faire représenter si le sinistre est important (bâtiment partiellement détruit, mobilier de valeur endommagé ou œuvre d’art endommagée). Il est important de désigner un expert pour représenter vos intérêts.

Il est important de noter que les frais d’expertise ne sont pas couverts par tous les contrats. Les honoraires d’un expert couverts par cette garantie sont généralement pris en charge à hauteur de 5%.

N’hésitez pas à demander à un expert d’examiner votre dossier si vous êtes couvert. Toutefois, vous devez vous assurer que les honoraires ne sont pas inférieurs à 5 % de l’indemnité que vous recevez.

Même si l’expert est effectivement un homme de l’art, il ne faut pas oublier qu’il a été mandaté par votre assureur et payé par lui. Il est préférable que vous soyez représenté par un expert pour les sinistres importants.

Après avoir établi un rapport des sinistres, son rôle est de protéger vos intérêts lors de l’expertise.

L’article 1315 du Code civil précise que c’est à vous, victime d’un sinistre, qu’il incombe de prouver les dommages. C’est à vous de prouver la valeur et l’existence des biens endommagés.

Expertise incendie : création de l’état des pertes

Vous devrez prendre en charge vos frais si vous ne disposez pas de la garantie des honoraires de l’expert.

Mobilier

Il est important de dresser une liste de tous les meubles endommagés, de préférence pièce par pièce.

L’expert peut vous demander de conserver les objets partiellement endommagés.

Vous devrez prouver l’existence des objets qui ont été complètement brûlés (facture d’achat, devis ou expertise par un professionnel ou photos ou vidéo les montrant), Ils ont également une valeur.

Les objets qui ne nécessitent qu’un nettoyage ou une réparation (objets, meubles et appareils électroménagers endommagés mais encore réparables ; vêtements ou literie souillés par l’intervention des pompiers, etc. Demandez des devis à tous les professionnels concernés (réparateurs, charpentiers, nettoyeurs à sec, etc.) .

Le bâtiment

Il est important de déterminer le coût de la restauration par tous les corps de métier qui seront impliqués dans la reconstruction ou la réparation des embellissements (peintures et papiers peints, etc.). Ce sont les détails.

Un architecte ou un bureau d’études peut être amené à évaluer la solidité des éléments laissés debout en cas de catastrophe majeure. Voilà à quoi cela ressemble.

Expertise incendie :

L’expert va procéder à une évaluation des risques et évaluer les dégâts lors de sa visite. Son rôle est de fournir un avis technique. L’assureur décide de couvrir ou non le sinistre.

Vous avez appelé un expert d’assurance

Les deux experts procèdent ensuite à une évaluation approfondie de tous les éléments figurant dans la déclaration de sinistre afin de déterminer leur valeur de remplacement, leur valeur de restauration ou l’indemnisation des biens non remplaçables.

Une fois que les experts se seront mis d’accord sur un montant total, ils commenceront à évaluer les dommages. Il s’agit d’une opération contradictoire qui clôt la sommation des pertes.

Votre expert supervisera l’expert de l’assureur lorsqu’il appliquera les clauses, les franchises et les garanties aux dommages. Le montant de votre indemnisation sera déterminé en fonction de l’application du contrat.

Si vous et votre expert êtes d’accord sur le montant de l’indemnité, l’expert de l’assureur rédigera une lettre d’acceptation. Celle-ci sera signée par vous et jointe au rapport d’expertise qui a été envoyé à l’assureur.

Une fois que le rapport a été examiné et que toutes les objections ont été résolues, l’assureur vous enverra le reçu définitif de l’indemnité et un chèque de règlement. Vous devez renvoyer le reçu à l’assureur après l’avoir signé.

Laisser un commentaire