Comment installer une terrasse en bois suspendue ?

Construire une terrasse en bois ne s’improvise pas ! Ce sont des travaux de construction qui doivent être bien étudiés pour éviter les mauvaises surprises.

Plusieurs paramètres doivent être pris en considération, allant de l’espace disponible jusqu’aux matériaux. En général, on opte pour les terrasses en bois suspendue lorsqu’on n’a pas un accès vers l’extérieur. C’est une extension de maison très pratique pour les maisons qui ne disposent pas d’espace pour une terrasse, ou si on souhaite créer deux espaces extérieurs (une terrasse suspendue et une terrasse au sol).
Alors, que faut-il savoir avant de réaliser une terrasse en bois suspendu ? Découvrons !

Qu’est-ce qu’une terrasse en bois suspendue ?

Une terrasse en bois suspendue est une extension de maison suspendue, soutenue par une charpente en bois (vous pouvez très bien réaliser une terrasse suspendue avec d’autres matériaux). Elle est fixée de façon perpendiculaire au mur et repose sur deux poutres ou plus, ancrées au sol.

En général, la terrasse suspendue en bois est réalisée au premier étage, mais elle peut être soulevée vers les autres étages. Ce qui est intéressant avec le bois, c’est qu’il est plus pratique. On peut réaliser une terrasse avec les dimensions souhaitées, par contre, notons que plus votre terrasse est grande, plus elle nécessitera davantage de poutres.

Notons aussi que selon les dimensions, les terrasses en bois suspendues peuvent nécessiter des autorisations :

  • Pour 9 m², pas besoin de demander une autorisation, car il s’agit d’un balcon et non pas d’une terrasse ;
  • Pour plus de 9 m² et plus de 60 cm de hauteur, vous avez besoin d’appliquer les règles d’agrandissement ;
  • Pour plus de 20 m², vous avez besoin de faire une déclaration de travaux.

Les avantages de la terrasse en bois suspendue

Les terrasses en bois suspendues sont prisées pour de nombreuses raisons. Premièrement, vous préserverez les dimensions de votre jardin, surtout si ce dernier est petit. De plus, le fait qu’elle soit suspendue, la terrasse ne requiert pas davantage de travaux, notamment si votre jardin est dénivelé ou accidenté. Ceci est, sans compter, la vue aérienne qui n’est pas offerte par la terrasse placée au sol.

Par contre, notons que le principal inconvénient de ce type de terrasse reste ses tarifs très élevés.

Comment construire une terrasse suspendue en bois ?

Avant d’aller plus loin, précisons que le bois n’est pas la seule option possible. En effet, on peut très bien réaliser des terrasses suspendues avec une structure métallique ou en béton, mais dans cet article, nous allons nous intéresser uniquement au bois.

Pour réaliser une terrasse suspendue en bois, nous avons besoin des matériaux suivants :

  • Des poteaux lamellés collés, ainsi que des supports adéquats réglables en hauteur ;
  • Des solives, pour avoir de longues portées ;
  • Une quincaillerie adéquate comme les tire-fonds, des vis à charpente, des vis en inox ;
  • Des bracons.

On vous conseille d’opter pour des poteaux lamellés collée pour une meilleure durabilité et une bonne stabilité. Utilisez au minimum une section de 120 mm x 120 mm, pour avoir au minimum 3 mètres de hauteur.

Pour la fixation des poteaux de garde-corps, vous pouvez utiliser, soit de l’inox, soit du bois (10 mm x 120 mm).

Ces garde-corps sont importants, notamment si vous comptez réaliser une terrasse suspendue de plus de 60 cm. La largeur dépend de votre maison, mais la profondeur varie en général de 3 à 4 m.

Ces solives sont fixées à côté de la maison pour un meilleur appui. Les poteaux sont fixés sur des pieds réglables scellés sur des plots en béton.

Quel budget ?

Voici quelques exemples de prix :

  • Pour une terrasse sur pilotis de 17 m² avec une hauteur de 3 m : 1 117 € TTC ;
  • Pour une terrasse sur pilotis de 25 m² avec une hauteur de 3 m : 1 717 € TTC ;
  • Pour une terrasse sur pilotis de 35 m² avec une hauteur de 3 m : 2 387 € TTC.

Vous avez deux options : soit vous accédez à votre terrasse depuis votre maison, et là, le budget sera réduit, soit vous réalisez des escaliers pour accéder à votre terrasse depuis l’extérieur. C’est beaucoup plus pratique et ça vous permet de raccourcir le chemin, mais c’est plus coûteux.

Laisser un commentaire