Comment bien poser du carrelage au sol ?

Rate this post

Les carreaux de céramique émaillée ou non peuvent se poser soit directement sur une dalle en béton, soit sur un plancher suspendu. Celui ci devra être assez résistant pour supporter cette charge (faites vérifier par un architecte si possible). Si c’est le cas, recouvrez le plancher de contreplaqué vissé et fixé avec des clous annelés, pour éviter que les planches ne se soulèvent.

Pour la pose des carreaux émaillés, utilisez un adhésif ou un ciment colle prévu pour cet usage résistant à l’eau et suffisamment souple pour une pose sur un plancher suspendu. Carreaux non émaillés et tomettes se posent sur un lit de mortier recouvrant la dalle de béton, ou sont encollés sur une épaisse couche de colle à carrelage pour support plancher.

Vous devrez bien entendu déposer les anciens carreaux avant de mettre en place les nouveaux. En revanche, il est inutile de retirer des dalles de vinyle ou de liège en bon état. Décapez toute trace de cire ou de vernis, puis posez votre carrelage à l’aide d’un mastic adhésif.

Le plan de la surface à carreler

Tout comme pour un mur, la pose de carreaux au sol nécessite une préparation d’autant plus importante lorsqu’il y a des motifs. Le fini doit être uniforme et les joints entre les dalles invisibles ou presque.

Cette préparation préliminaire est toutefois simplifiée dans la mesure où l’on peut disposer les carreaux (sans les encoller) sur le sol et les déplacer pour trouver le meilleur point de départ. Enfin, n’oubliez surtout pas de prévoir une bordure d’une largeur sensiblement égale sur tout le périmètre de la pièce.

Commencez par déterminer le centre de la pièce, en reliant les murs opposés avec une ficelle en leur milieu. Posez des rangées de carreaux dans chaque direction indiquée par les ficelles, en prévoyant un espacement suffisant pour les joints. Cette méthode vous permettra de vérifier si la bordure n’est pas trop large. Déplacez légèrement les rangées pour trouver le meilleur ajustement, puis marquez l’emplacement des lignes avec un crayon. Commencez la pose des carreaux par l’angle de la pièce le plus éloigné du centre.

Pose de carreaux de céramique

  1. Clouez des lattes ou tasseaux sur le sol à un angle de la pièce, puis étalez du ciment colle à l’aide d’un couteau à colle cranté.
  2. Placez le premier carreau dans l’angle formé par les 2 lattes, en le calant bien et en exerçant une pression égale pour qu’il s’enfonce dans le ciment.
  3. Placez entre les carreaux des pièces d’espacement pour obtenir des joints réguliers. Avec une règle, vérifiez que les carreaux sont à l’horizontale et au même niveau.
  4. Pour la bordure, appliquez un carreau sur le dernier posé et un second contre la plinthe ; marquez au crayon l’endroit de la coupure sur le carreau du dessous.
  5. Coupez le carreau et comblez la bordure avec la partie exposée du carreau pris en sandwich à l’étape 4. Selon sa largeur
  6. Avec une spatule en caoutchouc, étalez le ciment de jointoiement et chargez, les lignes de joints. Retirez l’excédent utilisez la chute pour le morceau suivant, de ciment avec un chiffon humide.
  7. À l’aide d’un goujon de bois, ou de tout autre instrument arrondi, lissez le ciment. Pour finir, polissez les carreaux avec un chiffon sec et propre.

Pose de carreaux non émaillés

  1. Ajoutez un troisième tasseau pour une travée de 4 carreaux. Étalez une fine couche de mortier, disposez le premier rang de carreaux ; espacez avec un pureau.
  2. Posez 4 rangs de 4 carreaux, vérifiez qu’ils sont bien à niveau. Damez ceux qui dépassent, retirez et remettez en place ceux qui sont trop enfoncés.
  3. Achevez la première travée, puis retirez le troisième tasseau et repositionnez le pour une autre largeur de 4 carreaux. Remplissez la travée de mortier et tassez.
  4. Posez la seconde travée selon le même procédé. Continuez ainsi sur toute la surface au sol, jusqu’à la pose de tous les carreaux.
  5. Si vous prévoyez la pose d’une plinthe carrelée, placez la ensuite dans l’alignement des rangs de carreaux, puis coupez et posez les bandes de la bordure.
  6. Mélangez du mortier sec et, à l’aide d’une brosse à poils durs, faites le pénétrer dans les joints, entre les tuiles. Retirez au fur et à mesure l’excédent de mortier.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire