Astuces pour éliminer les notonectes de piscine

Le traitement classique d’une piscine permet certes de désinfecter l’eau, de protéger la peau et les maillots des baigneurs ainsi que de contrôler les niveaux de chlore, mais cela ne permet pas pour autant de prévenir l’arrivée d’insectes. En effet, beaucoup de petites bêtes peuvent prendre le bassin d’une piscine pour un coin parfait où manger, mais aussi se reproduire ce qui peut rapidement devenir gênant. Nous verrons dans le sujet suivant quels sont ces insectes, de quelle manière les gérer et s’ils peuvent impliquer le moindre danger.

Quels sont les types de notonectes trouvables dans une piscine ?

Les notonectes sont des insectes qui vivent essentiellement sur ou dans de l’eau, donc généralement dans des étangs ou tout autre surface aquatique. Si on les voit principalement dans des zones naturelles, il est également possible d’en voir s’installer dans des piscines. On donne par ailleurs plusieurs noms à ces créatures comme :

  • Les punaises d’eau ;
  • Les abeilles d’eau ;
  • Les corixidae.

La présence de ces visiteurs indésirables est souvent due à l’accumulation d’algues dans votre piscine en raison d’un mauvais entretien étant donné qu’il s’agit d’une de leur nourriture principale. En plus de les manger, les algues servent aussi d’incubateurs pour les œufs qu’ils pondent directement à l’intérieur. Cette tendance a pour but de laisser de la nourriture à disposition des bébés directement après leur éclosion. Si vous voyez des notonectes sans forcément apercevoir d’algues, c’est probablement que ces dernières n’ont pas encore eu le temps d’éclore, ce qui les rend invisibles à l’œil nu.

Comment les reconnaître ?

Les notonectes et plus spécifiquement les punaises d’eau sont des petits insectes de forme ovale qui peuvent être de couleur brune ou verte dotés de larges yeux et mesurant en moyenne 1,5 cm de longueur. Leur spécificité réside dans leurs pattes arrière, plus longues que celles situées à l’avant et qui sont parsemées de plusieurs petits poils leur offrant la possibilité de ressentir avec plus de précision les vibrations dans l’eau. En plus de savoir très bien nager, elles disposent aussi d’ailes qui leur donnent la possibilité de voler.

Niveau de dangerosité

Bien que leur apparence ne soit pas fort ragoutante, les notonectes ne sont pas pour autant les pires créatures qui peuvent occuper l’eau de votre piscine. En effet, elles ne piquent pas, elles ne mordent pas et elles ne sont en aucun cas venimeuses, elles restent donc simplement gênantes pour la baignade dans une optique esthétique. Plus généralement, il s’agit même d’insectes considérés comme bénéfiques étant donné qu’ils se nourrissent également de larves de moustiques et de détritus de plantes qui peuvent parfois traîner sur l’eau.

Techniques de base pour se débarrasser des notonectes de piscine

La façon la plus simple de retirer des notonectes de votre piscine est d’utiliser une épuisette et de les viser tant qu’ils sont encore dans l’eau étant donné que ces punaises peuvent voler. Il est possible de trouver plusieurs modèles différents d’épuisettes, le plus important étant d’en trouver avec un fond qui ne soit pas doté de trous trop larges qui pourraient laisser échapper les insectes.

Les tarifs de ces objets restent globalement aux alentours d’une dizaine d’euros pour les modèles standards. Il existe également une technique pour récupérer les notonectes en utilisant un seau avec de l’eau et de l’huile ce qui piège les petites bêtes et les étouffe à petit feu. Il est néanmoins plus conseillé de les prendre avec l’épuisette pour les relâcher vivantes un peu plus loin étant donné qu’elles ont de l’importance dans la régulation des populations de moustiques.

Moyens de prévention contre le retour des notonectes de piscine

Le plus simple pour ne plus voir les notonectes revenir est de nettoyer de façon régulière votre piscine afin que des algues n’aient pas le temps de s’y développer et de les attirer. Essayez également de vérifier le niveau de chlore de l’eau afin que celui-ci reste dans sa zone idéale afin de garder son efficacité de désinfectant. Une option plus onéreuse serait d’installer une couverture solaire avec laquelle vous couvrez votre piscine pendant que vous ne l’utilisez pas ce qui coupera l’accès de l’eau à tout insecte qui passerait par là.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire