Les Mardis du Jazz au Tandem c’est quoi ?

Curtet Nils – Lucas Jim – Mattern Loïc

TP Vidéo : Les Mardis du Jazz au Tandem – Vidéo Youtube

Compte Rendu – TP Vidéo
C’est notre deuxième reportage que nous effectuons, cette fois-ci nous
avons décidé de faire un reportage sur les soirées concerts du mardi soir au bar
« Le Tandem » à Valenciennes. Nous avons donc pour cela contacté les salariés du
bar afin de planifier un rendez-vous avec la gérante afin de pouvoir tourner mardi
16 janvier pour la soirée rock.

Matériel utilisé :
- Caméra Panasonic HPX 371
- Microphone Sennheiser MKH 416
- Microphone Beyer Dynamic M88
- Microphone Beyer Dynamic M58
- Micro-cravate Sennheiser EW 100 G2
- Mixette MixPre Sound-Devices
- 3 projecteurs Fresnels de 300W
- Filtres ND

Intention :
Nous avons décidé de tourner ce reportage au sein du Tandem afin d’y
présenter l’organisation des soirées concerts du mardi soir mais aussi d’un point de
vue plus globale les activités proposées dans le bar. Pour se faire nous avons donc
demandé si ces soirées changeaient les habitudes des clients, mais aussi s’ils
avaient à faire à une nouvelle clientèle, etc.
Nous avons décidé de filmer l’interview intérieur de façon à ce que l’on
puisse apercevoir le bar en fond afin de mieux situer l’interview, tout en ayant le
personnel ainsi que les clients en arrière-plan afin de rappeler le caractère
chaleureux et vivant du bar. Nous avons choisi d’interviewer un client pour
l’interview extérieur pour recueillir un avis extérieur au personnel du bar.

Choix du matériel :
-Caméra Panasonic HPX 371 : Nous avons enregistré ce reportage en AVC
intra 50Mbps en 1080i50 comme spécifié dans le cahier des charges. pour
l’esthétique de notre interview principal, nous avons décidé d’avoir une image
avec une profondeur de champ très faible. pour se faire, nous nous sommes placés
à environ 8m du sujet en ouvrant le diaphragme au maximum tout en ayant une
focal max.
-Microphone Beyer M88 : Nous avons décidé d’utiliser ce microphone
dynamique pour l’interview extérieur, sa directivité hypercardioïde permet d’isoler
le sujet des bruits ambiants. Nous étions de plus devant la façade du bar qui est
situé face à une route très fréquentée, et donc très bruyante.
-Microphone Sennheiser MKH416 : Ce microphone électrostatique a été
utilisé lors de l’interview intérieur. Sa sensibilité élevée ainsi que sa directivité
(canon) permettent tout d’abord une très bonne restitution de la voix (grâce à sa
réponse en fréquence plate), mais il permet aussi grâce à sa directivité de bien
isoler la voix. Finalement, nous n’avons pas utilisé le son du MKH416 car le microcravate
EW 100 G2 enregistrait la voix plus proprement.
-Microphone Sennheiser EW 100 G2 : Nous avons donc utilisé ce
microphone à électret car il a une très bonne sensibilité et il est muni d’un
émetteur et récepteur HF il était donc beaucoup plus simple d’utilisation pour un
cadre où la personne interviewée ne bouge pas trop la tête et est éloignée de la
mixette.
- Microphone Beyer M58 : Ce microphone dynamique avec une directivité
omnidirectionnel nous a permis de réaliser des prises de son d’ambiance, dont les
sons d’ambiance de la clientèle ainsi que du concert de rock organisé par le bar. Il
est de plus électrodynamique, permettant d’encaisser d’avantages les fortes
pressions acoustiques.
-Projecteur Fresnel 300 W : Nous avons utilisé 1 Fresnel afin de de
diminuer le contraste sur la gérante du bar, ce contraste était créé par un éclairage
situé en hauteur. Nous avons donc utilisé un Fresnel placés légèrement en contre
plongée avec un filtre ND 0.3 (celui-ci divise par 2 la quantité de lumière émise).
Dans un second temps nous voulions utiliser un autre Fresnel afin de réaliser
un léger contre, mais un éclairage du bar était parfaitement placé dans le dos de
l’interviewée ce qui permettait de créer un léger contre.

Post-Production :
Lors du tournage de l’interview nous avons décidé de faire varier les échelles
de plans afin de donner du rythme au montage. L’interview étant clair et précis
nous avons pu partiellement structurer notre montage par rapport a celui-ci et y
ajouter des plans de coupe.
La balance des blancs faite sur un blanc éclairé par une source de 3200K ne
retranscrivait pas cet aspect chaleureux. Nous avons donc truqué la balance en la
faisant sur une feuille légèrement bleuté (la caméscope a reconnu une lumière de
5400K)
Nous avons réalisé ce montage sur Adobe Première avec l’autorisation de
notre professeur Dominique Santens, car il était plus facile pour nous de travailler
le montage depuis chez nous ce qui nous à permit de gagner du temps avec
l’approche des partiels.

En post-prod son :
Nous l’avons réalisée sur Protools, pour récupérer le son de chaque plan,
nous avons exporté notre montage première en OMF, afin de pouvoir directement
AMA-link les pistes son de protools à leurs fichiers d’origine. La plus grande partie
du travail a été de bien gérer les transitions entres les différents plans. Nous avons
de plus gardé que la piste son du micro cravate en intérieur car le MKH (de part son
lobe arrière) récupérait trop de son d ambiance et était donc trop brouillon.
Un compresseur a été ajoute sur les voix avec un ration de 2:1 (3:1 pour
l’extérieur) afin de limiter les trop grands écarts de son lorsque les sujets
s’étonnent de quelque chose par exemple. Un hard limiter, placé à -9 dBFS sur le
master à été ajouté en fin de chaine pour respecter les normes imposées. Il ne
s’active que rarement car le mixage des niveaux a été plutôt bien géré.
Pour la musique lors du premier plan, j ai récupérer le son du concert pris
avec le M58. J’ai de plus dupliqué cette piste et appliqué un coupe bas à 600Hz car
la prise du m58 manquait énormément de clarté dans l’aigu et notamment dans la
retranscription de la guitare.
Pour finir les voix ont été égalisé fréquentiellement afin de les rendre plus
claires et intelligibles, un coupe bas du seconde ordre a 80Hz pour l’extérieur car
le jeune homme avait une voix trop riche dans le grave.

Problèmes rencontrés :
Le principal problème concerne la mise au point, le problème est
principalement présent sur l’interview principale. La mise au point avait pourtant
été fait, ainsi que le tirage optique, juste avant l’interview. A chaque fois que nous
dézoomions nous perdions légèrement le point bien que les réglages aient été
préalablement fait.
Nous avions aussi peur que le son d’ambiance lors de l’interview soit trop
présent, comme ça l’était lors de notre repérage, mais la gérante du « Tandem »,
aussi bienveillante qu’elle soit, baissa la musique d’elle même.
Analyse critique :
Nous sommes dans l’ensemble satisfait de notre reportage du fait de la
variété des plans ainsi que de la cohérence de notre montage. Le montage est
plutôt fluide. La prise de son est de bonne qualité ainsi que le mixage qui lui aussi
a été réalisé à l’extérieur de vos locaux, c’est-à-dire chez nous.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>