Accueil » FINANCE » Comment réussir sa gestion des risques de change et de taux ?

Comment réussir sa gestion des risques de change et de taux ?

Lorsqu’une entreprise fait des transactions commerciales dans d’autres devises de travail, elle doit être dépendante aux transformations des taux de change, cela permet d’influencer son niveau de production. Les entreprises sont toujours exposées à des problèmes liés à la gestion des risques dû à la croissance des échanges commerciaux.

La gestion des risques de change est l’élément clé de la compétition dans un environnement concurrentiel et un facteur d’attractivité essentiel pour les investisseurs. Donc, il faut réussir sa gestion de risque de change pour augmenter la rentabilité.

Qu’est-ce que le risque de change ?

Le risque de change indique les fluctuations imprévues du taux de change d’une devise à une autre. Dans une longue durée, il est probable qu’une devise soit dévaluée influençant d’une manière directe, les échanges d’un pays à un autre. Cette instabilité crée un risque de change pour les gens qui font des transactions dans une devise dans laquelle la devise d’échange n’est pas la même.

Si vous effectuez une transaction avec un règlement qui n’est pas en euro, les fluctuations du taux de change auront des effets importants. Il existe trois types de risque de change :

  • Transactionnel : si les transactions effectuées dans une autre devise que l’euro ont des délais de paiement, le coût de cette transaction peut être impacté par les variations du cours de change ;
  • Comptable : la différence entre l’estimation d’un actif et sa réalisation est que l’actif doit être libellé en devises au moment de la comptabilisation, quant à la réalisation, elle est due au développement du cours des devises ;
  • Perte de la compétitivité : l’abaissement d’une devise influence les prix des produits de la transaction, cela peut aussi influencer la compétitivité ;

Le risque de change est un facteur important qui impacte l’activité des importations et des exportations des produits effectuées dans une entreprise. Il faut donc adopter une stratégie adaptable pour mieux analyser les variations des cours des devises. Tout cela permet de minimiser les risques et d’augmenter la rentabilité.

Comment réussir sa gestion des risques de change et de taux ?

Face à l’instabilité du marché de la devise, les entreprises doivent mettre en place des stratégies de gestion du risque de change. Donc, toute entreprise doit adopter une approche performante pour assurer ses marges commerciales, la maturité et la taille de l’entreprise n’ont aucun appui sur l’équation. Le profit de performance quant à lui, est du côté des opérations de change, si vous effectuez des paiements internationaux.

Pour améliorer la gestion du risque des changes dans votre entreprise, il est conseillé de suivre ces recommandations, ces dernières permettent de moderniser votre stratégie de change, mais aussi d’augmenter la performance sans aucun changement d’environnement tout en contrôlant vos opérations de change. Le travail que vous effectuez dans l’évolution de votre plan de changes mérite d’être admis à sa juste valeur.

Accéder à l’univers du business intelligence

Les outils de gestion de risque de change sont la révolution de ce domaine-là. En effet, ils ont la capacité de collecter et de modéliser les données, et de les rétablir d’une manière enrichie et personnalisée. Cette technologie est l’élément qui vous aide dans votre processus de gains financier et opérationnel. Donc optez pour des plateformes et des outils pour piloter le risque de change par des professionnels.

Anticiper les variations du marché

Il faut planifier et piloter calmement vos actions selon un scénario déjà défini. Il faut se concentrer sur la stratégie de change selon un planning opérationnel. Choisissez les niveaux d’intervention après avoir défini votre stratégie comptable et budgétaire et optez pour une solution qui vous permettra d’être notifié en temps réel sur les cours et les scénarios.

Diagnostiquer vos opérations de change

Il faut réaliser un diagnostic complet qui répond à des questions spécifiques visant vos opérations de change.

La préparation pour réussir la négociation

Après avoir terminé le diagnostic, il faut donc préparer la négociation en se basant sur trois éléments essentiels. Tout d’abord, il faut une bonne visibilité des marges et des frais. Par la suite, vous devez chercher les meilleurs critères tarifaires acquis pour des actions similaires aux vôtres. Finalement, vous devez trouver une solution pour assouplir les critères tarifaires.

Communiquer sur les performances

Il faut communiquer sur les performances acquises grâce à votre travail et à vos efforts.

Articles connexes :

Pourquoi réaliser un tableau de bord pour gérer le risque de change ?

En réalisant un tableau de bord pour bien gérer le risque de change, vous allez naturellement limiter celui-ci. En effet, vous pourrez ainsi voir toutes les évolutions qui vous intéressent en un coup d’œil. Dans n’importe quel domaine d’activité, les pertes financières peuvent parfois être énormes, et vous ne pouvez pas vous permettre de prendre un risque inutilement. Néanmoins, pour pouvoir arriver à vos fins, cette démarche n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, et vous pourriez bien avoir des difficultés à réaliser un tableau de bord…

Comment réaliser un tableau de bord ?

Si cette démarche vous intéresse, alors nous ne pourrions que vous recommander de vous tourner vers une entreprise qui a l’habitude de réaliser des reportings sur le risque de change. En effet, ce sera pour vous une occasion rêvée de voir à long terme quelles ont pu être vos pertes et vos gains. De cette façon, vous ne serez plus jamais entièrement dépendants des données brutes que l’on peut trouver sur le moment, mais qui ne sont pas toujours conservées ou accessibles par la suite.

Par ailleurs, cela pourrait même vous permettre de prendre des décisions sur le fait de prendre une couverture pour limiter le risque de change, comme par exemple une assurance…

Peut-on prendre une assurance sur le risque de change ?

Face à de nombreux imprévus que vous ne pourrez jamais pleinement anticiper, il est normal de se demander si l’on peut se tourner notamment vers une assurance pour le risque de change. Après avoir pu faire plusieurs recherches sur le sujet, il se trouve justement que certaines solutions existent et vous permettent de prendre une assurance sur le taux de change, limitant ainsi le risque de change (plus d’informations via ce lien). Avec des transactions qui peuvent parfois représenter des sommes assez importantes, mieux vaut mettre en effet toutes les chances de votre côté.

Avec une assurance pour le taux de change, de plus en plus d’entreprises essayent ainsi de couvrir le maximum de risques qu’ils prennent dans le cadre de leurs activités. À l’heure où le monde de l’économie n’a jamais été aussi fragile qu’aujourd’hui, mieux vaut ne prendre aucun risque… Dans le cas d’un appel d’offre, cela peut faire parfois toute la différence : certaines sociétés font ce choix notamment pour pouvoir être sûres et certaines qu’elles seront bien couvertes dans le cas où une monnaie est dévaluée par exemple.

Laisser un commentaire