Accueil » FINANCE » Comment déléguer la gestion du risque de change ?

Comment déléguer la gestion du risque de change ?

Le marché de change est considéré comme le deuxième marché financier en termes de volume, on détermine les cours de change selon des éléments difficiles à anticiper : les échanges commerciaux, le taux d’intérêt, la stabilité politique, etc. Une évolution internationale introduit souvent un risque de change, celui-ci peut apparaître sur plusieurs niveaux.
Il existe plusieurs stratégies pour gérer le risque de change avec une couverture importante. On peut aussi appliquer quelques techniques comme l’utilisation des titres et des contrats négociables sur le marché et une couverture naturelle.

Pourquoi la gestion du risque de change ?

Les transactions des exportateurs et des importateurs se réalisent dans des monnaies différentes, dans un cadre du commerce international. Les fluctuations permanentes impactent directement le cours de change des devises, et les entreprises risquent aussi de faire des pertes potentielles spécialement s’il existe un délai entre l’encaissement et la vente.
Les risques de change pour le fonctionnement d’une entreprise sont concrets et ne doivent pas être ignorés. Pour éviter les impacts dus à la fluctuation du taux de change, il est recommandé de mieux gérer le risque du change.
Une gestion de risque de change bien maîtrisée apporte beaucoup de bienfaits pour l’activité d’une entreprise à plusieurs échelles :

  • La réduction des pertes financières due aux améliorations défavorables de la valeur des devises ;
  • Une bonne prédiction des mouvements de trésorerie et la diminution de l’instabilité du compte de résultat ;
  • Garantir la compétitivité de l’entreprise ;
  • La meilleure évaluation des prix de vente des produits.

Faire face aux risques de change est un élément indispensable pour assurer l’activité de l’entreprise et garantir la compétitivité pour vos échanges internationaux.

La gestion du risque de change

Une stratégie de couverture peut être mise en place par le département de trésorerie pour protéger l’entreprise contre l’instabilité du marché des changes. Effectuer une transaction sur le marché permet à une entreprise de se préserver contre les fluctuations des taux de change.
La maîtrise du risque et la bonne gestion de trésorerie permettent de protéger la compétitivité et l’activité d’une entreprise contre tous les changements défavorables cours de change. Bien que trouver un moyen de couverture pour une entreprise représente un coût, il aide à trouver un équilibre exact entre une absence de couverture et une couverture totale.
On doit utiliser des outils financiers qui couvrent efficacement les risques. Le coût d’exécution d’une couverture représente l’impact négatif qu’une fluctuation de taux de change peut causer. La couverture effectuée pour gérer le risque est vérifiée dans les normes IFRS pour empêcher les dérivés et assurer une meilleure gestion de risque financier.

La couverture de change pour gérer le risque

Lorsqu’une entreprise adopte l’anticipation du cours de change comme solution, elle garantira une bonne gestion du risque de change. Il existe plusieurs moyens pour maîtriser les améliorations du cours de change. On appelle ces outils les couvertures de risque de change.

Ces couvertures peuvent être considérées comme des assurances qui garantissent contre le risque, mais qui ne sont pas toujours exploitées. Il existe plusieurs types de couvertures telles que les couvertures fermes qui obligent la vente ou l’achat du montant de devise au taux négocié à l’échéance, l’autre type de couverture est appelé les couvertures optionnelles dont le montant de la transaction n’est pas précisé à l’avance définitivement et peut être évalué en fonction des cours du marché.
Bien que les couvertures optionnelles soient d’une nature technique et produisent plus de risque, elles permettent de profiter d’opportunités telles que :

  • L’achat des devises : à une échéance et un cours précisés à l’avance en cas d’un importateur qui effectue l’achat en devises ;
  • La vente des devises : à une échéance et un cours précisés à l’avance en cas d’un exportateur qui effectue la vente en devises.

La vente ou l’achat de monnaies s’effectue dans une banque ou à l’aide d’un intermédiaire financier spécialiste, le cours négocié avec les banques se base sur le cours du marché de change. Les banques proposent un cours net, il est donc moins intéressant que celui retrouvé sur les plateformes en temps réel de cotation. Le marché de change est volatile selon les périodes.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire