Accueil » MAISON » Comment est installé un chauffage central ?

Comment est installé un chauffage central ?

Le chauffage central, est un type de chauffage utilisant différentes sources d’énergie, comme l’électricité ou des matières combustibles. Il permet de chauffer des espaces séparés à l’aide d’un système unique ou commun, qui génèrent une chaleur transmise plus tard à l’aide de conducteurs thermiques et diffusée par des radiateurs ou des calorifères. Alors comment le chauffage centre a évolué dans le temps et qui se charge de son installation aujourd’hui ?

Comment s’est faite l’évolution du chauffage central et son installation ?

Ce système existe depuis de nombreux siècles, depuis la civilisation grecque où de grands centres de chauffages centraux à l’échelle urbaine permettaient de réchauffer une partie de la ville à l’aide de la combustion de bois. Les romains sont ensuite venus, ils ont adopté le principe du chauffage central inventé par les grecques, l’ont amélioré et l’appelèrent l’hypocauste. Ensuite, les fourneaux en céramique sont apparus, puis les premières chaudronneries en fonte, pour arriver aujourd’hui aux chauffages centraux fonctionnant à l’énergie solaire.

Quels sont les avantages après installation de chauffage central ?

Le chauffage central possède plusieurs avantages, il permet effectivement de bénéficier d’un confort thermique et d’une répartition homogène de la température dans tout l’édifice. Il permet également de contrôler la consommation en énergie par un système de réglage. Sans oublier que le contrôle et la modification de la chaleur diffuse se font au niveau central. Cependant, malgré ses nombreux avantages, le chauffage central présente quelques inconvénients comme le coût élevé de l’installation qui est considéré comme un investissement, et le stockage de l’énergie en particulier pour les chaudières fonctionnant au fioul ou en bois.

Comment se fait l’installation d’un chauffage central ?

Un plombier chauffagiste est la personne chargée d’effectuer l’installation d’un système de chauffage central. Il effectuera les raccords entre les radiateurs et la chaudière centrale. Les éléments de raccord sont des tuyaux à conduction thermique de diamètres et dimensions variés. Un rajout de radiateur supplémentaire est possible par un piquetage en particulier avec le dernier radiateur pour faciliter la tâche et éviter d’ajouter des raccords trop longs. Néanmoins, il faut d’abord effectuer une vidange de l’eau au niveau de l’installation. Dans le système d’installation de chauffage central, il existe plusieurs types de réseaux. Ils sont cités dans la liste ci-dessous :

  • Réseau bi-tube ;
  • Réseau mono-tube ;
  • Réseau tentaculaire.

Le système en réseau bitube est le plus fréquemment utilisé. On l’appelle ainsi car il possède deux types de circuits d’alimentation. Le premier permet d’alimenter les radiateurs en eau chaude. Le second renvoie l’eau tiède provenant des radiateurs vers la chaudière qui la réchauffera à son tour et l’enverra à nouveau vers les radiateurs. Pour ce qui est du réseau monotube, comme son nom l’indique il est constitué d’un seul réseau, ayant la forme d’un circuit fermé. Tout d’abord, la chaudière chauffe l’eau à un certain degré avant de l’envoyer aux radiateurs par l’intermédiaire de tuyaux. Ce type de réseau a l’inconvénient d’engendrer la déperdition thermique, c’est-à-dire, la perte de chaleur au fur et mesure que l’eau avance le long du réseau. Le dernier radiateur sera alimenté par une eau peu chaude voire tiède. Le dernier type de réseau, le réseau tentaculaire, est le plus complexe des trois, car chaque radiateur comporte son propre réseau d’alimentation en eau et de distribution. C’est aussi le plus récent des trois. Il est apparu suite à la création de matériaux innovants comme le polyéthylène réticulé, qui est plus malléable que le cuivre et permet un meilleur raccord, tout en évitant les opérations de soudure. Il est aussi apprécié pour son faible coût.

Enfin, en dépit de quelques inconvénients, le chauffage central offre de nombreux avantages. Il faut juste savoir quel type de réseau est le mieux adapté à chaque cas.

Articles Connexes :

Laisser un commentaire